Agriculture : "Nous autrement" veut se démarquer en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 10/01/2022 - 17:00
Mis à jour le 16/01/2022 - 09:57

L'Alliance Bourgogne Franche-Comté qui fédère 12.000 agriculteurs adhérents à travers les coopératives Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise lance une marque "Nous Autrement" pour porter ses valeurs auprès des consommateurs et rétribuer "au juste prix" l’acte de production.

Plus q'une marque. Une démarche. Elle est portée par l’Alliance BFC autour de 12.000 agriculteurs adhérents et 1.600 collaborateurs sur l'ensemble de la région afin de valoriser les produits locaux et les filières et produits issus de l’agriculture régionale tout en faisant le lien entre producteurs et consommateurs qui, depuis le crise sanitaire, sont en recherche de sens aussi dans leurs assiettes.

Porter un autre regard sur l'agriculture : "Voyez-nous autrement !" "Nous allons consommer autrement..."

Dans ce contexte de consommation en évolution, l'enjeu aujourd'hui  de "valoriser le travail de qualité réalisé par nos adhérents agriculteurs" indique selon Clément Tisserand, agriculteur  à Roulans dans le Doubs président de l’Alliance BFC et de la coopérative Terre Comtoise. "Nous autrement, c'est l'image d'une agriculture qui bouge en Bourgogne Franche-Comté. J'invite tous les habitants à participer à cette démarche de mise en valeur de tous les produits et tous les terroirs de la région"

Concrètement, les produits issus des coopératives partenaires et des  adhérents en circuit local vont pouvoir afficher cette marque qui "peut aussi intéresser les PME régionales de l’alimentaire avec lesquelles nous collaborons".

"Nous Autrement" doit progressivement faire son apparition en ce début d'année 2022 dans les 51 magasins Gamm vert des trois coopératives de l’Alliance BFC. "Un comité d’agrément sélectionne depuis quelques semaines les produits qui pourront l’arborer, selon un cahier des charges rigoureux" précise l'Alliance Bourgogne Franche-Comté.

Dans l'agglomération de Dijon, les 12 boulangeries du groupe Dijon Céréales (réseaux "L'Atelier du Boulanger"  et "Fournil de l’Aubes’pain" en nord Côte-d'Or) ainsi que les 23 boulangeries du groupe Maison Roger arboreront également la marque.

Démarche inclusive

Et ce n'est qu'un début affirme Christophe Richardot directeur général de l’Alliance Bourgogne Franche-Comté. "Nous souhaitons que la marque cohabite pleinement avec les autres développées dans le paysage régional '...) elle sera ouverte à tous ceux qui s'y reconnaissent et  avec lesquels nous partageons les valeurs autour d’une production régionale de qualité, valorisée à son juste prix"

"Nous Autrement" : quels produits ?

La marque pourra à moyen terme se retrouver sur  un panel de produits très varié

  • Productions végétales (céréales, oléoprotéagineux, légumineuses)
  • productions animales (viandes, œufs) ;
  • produits transformés d’alimentation et de terroir (farines, charcuteries, miels, jus...) ;
  • produits destinés au jardin (plants et arbustes, supports de cultures d’origine locale)
  • Énergie (pellets bois, biogaz issu de la méthanisation)
  • ...

©

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le chômage a baissé de 6 % en Bourgogne-Franche-Comté au 4e trimestre 2021

Au quatrième trimestre 2021, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A,  et donc tenus de rechercher un emploi et sans activité, a diminué de 6 %, soit 6.830 chômeurs en moins. En France la baisse est de 6,2%.  Sur une année, la baisse s'établit à -13,2% au niveau régional. En France, la baisse est de 12,6 %. Le nombre de chômeurs atteint fin 2021 son plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2012.

Fermeture du pont de la République aux voitures : réaction de l’UCB…

Le 7 janvier dernier, la maire de Besançon annonçait la fermeture programmée du pont de la République à partir du printemps prochain. Surprise de ne pas avoir été informée au préalable, l'Union des commerçants de Besançon, présidée par Serge Couësmes, nous en parle…

Besançon sélectionne des banques « vertes » pour financer ses mesures écologiques

La ville de Besançon va emprunter auprès de banques engagées dans la réduction de leur empreinte climatique pour financer ses projets en faveur de la transition écologique, comme la rénovation énergétique des écoles et des gymnases, a annoncé jeudi 20 janvier 2022 la maire EELV Anne Vignot.

NG Productions : "On a besoin que les gens sortent, on a trop souffert comme ça"

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.56
ciel dégagé
le 27/01 à 0h00
Vent
0.56 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
100 %

Sondage