Appel à chasser le sanglier en Haute-Saône

Publié le 07/02/2021 - 08:32
Mis à jour le 07/02/2021 - 08:32

La préfecture de Haute-Saône appelle à chasser autant que nécessaire le sanglier au mois de février, dans l’objectif de réduire significativement le niveau de population de sanglier et les dégâts agricoles.

Chasse (illsutration) © D Poirier
Chasse (illsutration) © D Poirier

Dans le département de la Haute-Saône, le cumul de sangliers prélevés pour la saison 2020-2021 s’établit au 3 février 2021 à 9.110 animaux.

Le rythme de prélèvement de sanglier, très soutenu du 5 novembre au 3 février, est identique à la même période de la saison précédente. Une baisse de la population de sangliers semble s’observer localement et e niveau de prélèvement de laie de 50kg et plus, continue de progresser légèrement à l’échelle du département.

Le niveau de population de sanglier après naissances très élevé à l’ouverture de la chasse.

Mais le niveau de prélèvement est en recul de 1000 sangliers comparativement à février 2020. Malgré un total prélevé de 10 537 sangliers à l’issue de la saison 2019-2020 et des prélèvements élevés les années précédentes (8938 et 7182), le niveau des dégâts agricoles observés en 2020 sur le département reste trop important.

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, Michel Dormoy, président de la fédération départementale des chasseurs et Thierry Chalmin, président de la chambre d’agriculture de la Haute-Saône, demandent à la communauté des chasseurs du département de poursuivre la chasse du sanglier à niveau soutenu pendant tout le mois de février.

La fermeture de la chasse à fin février a été décidée dès la prise de l’arrêté préfectoral d’ouverture clôture pour la saison 2020-2021.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Dans le Doubs, 7.000 chevreuils bientôt abattus ?

Le préfet du Doubs, par arrêté annuel, conformément aux dispositions prévues par l’article L425-8 du code de l’environnement, a fixé le nombre minimal et le nombre maximal de chevreuils à "prélever" par territoire en prenant compte des "dégâts causés par cette espèce", selon une information du 24 avril 2024. Ainsi, 7.000 chevreuils ”maximum” pourront être tués dans le département pour la saison 2024-2025. Le public peut donner son avis sur cet arrêté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.68
partiellement nuageux
le 19/05 à 0h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %