Arnaque "Ping-Pong" : attention aux numéros commençant par 08 99...

Publié le 18/09/2015 - 18:33
Mis à jour le 19/09/2015 - 10:17

Une entreprise a été victime d'une escroquerie par téléphone ce vendredi 18 septembre 2015. Une escroquerie très courante qui peut toucher tous les téléphones. Il s'agit de l'arnaque "Ping-Pong". Un correspondant vous appelle, vous le rappelez, et ça vous coûte de l'argent...

03PolicegendarmerieCRS002.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

La secrétaire d’une entreprise a pris un appel ce matin lui disant qu’un colis attendait pour être livré à l’un des patrons mais que son adresse était illisible (l’accent de l’interlocutrice trahit un appel venant d’une plate-forme basée à l’étranger). Pour recevoir le colis il devait rappeler le n° 0 899 37 94 15

Il a donc rappelé à plusieurs reprises depuis son portable toujours des réponses avec accent étranger, mais sans plus de renseignement. Coût : 1 € la minute.

Internet signale par ailleurs ce type de numéro comme une escroquerie dite « ping » « pong ». On vous appelle « ping » et on vous demande de rappeler « pong ».

Cette arnaque très simple ne rapporte de l’argent à celui qui la met en place que si vous le rappelez.

Préconisations de la gendarmerie :

  • Si vous êtes démarchés par un numéro de ce format : 08 99…ou 08 97…
  • ne pas y donner suite
  • ne pas rappeler
  • si le correspond rappelle à nouveau lui préciser qu’aucune démarche ne sera faite pour le joindre et qu’aucun colis n’est en cours de réception.
  • le signaler à votre opérateur téléphonique
  • si réellement un interlocuteur veut vous joindre, il le fera par un moyen adapté et sans se défiler.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.26
légère pluie
le 27/05 à 12h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1011.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage