Avapolvi, association de "victimes" du Dr Péchier

Publié le 16/05/2019 - 15:30
Mis à jour le 16/05/2019 - 15:40

Avapolvi est une association crée en 2017, ayant pour but de regrouper les victimes (présumées) du docteur Péchier, mis en examen pour plusieurs cas d’empoisonnements.

(archives 2017) © d poirier ©
(archives 2017) © d poirier ©

Amandine a perdu son père durant une opération de 2008 ;  Sandra a été victime d'un arrêt cardiaque lors d'une opération du dos en 2017 ; toutes deux, s'étant déroulées à la clinique Saint-Vincent.

Juste après la mise en examen du docteur Péchier, en mars 2017, elles se sont rencontrées au poste de police et, "très rapidement", ont décidé de fonder Avapolvi.

Avapolvi, pour un combat judiciaire "ensemble"

Cette association a pour but de « regrouper les victimes afin de mener ce combat judiciaire ensemble », mais également pour « orienter ces personnes vers les avocats déjà engagés pour nous défendre. »

A l’heure actuelle, six des sept familles/proches des cas répertoriés précédemment sont regroupées dans l’association ; ce nombre pourrait cependant « être appelé à évoluer, puisque d’autres cas d’empoisonnements » sont à l’étude.

Amandine et Sandra appellent « toutes les personnes qui seront reconnues comme étant des victimes d'empoisonnement à nous contacter via cette adresse mail : avapolvi@laposte.net »

Une conférence de presse fournissant les détails de la garde à vue du Docteur Péchier concernant la « cinquantaine de nouveaux cas » se déroulera ce jeudi 16 mai 2019.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

anesthésiste empoisonnement

Affaire Péchier : l’anesthésiste conteste sa mise en examen dans trois cas supposés d’empoisonnement

Les avocats de Frédéric Péchier, médecin-anesthésiste soupçonné de 24 empoisonnements dont neuf mortels mais qui clame son innocence, ont contesté le 9 février dernier à Besançon sa mise en examen dans trois cas. La justice rend sa décision ce mercredi 30 mars 2022.

Tentative de suicide de Frédéric Péchier, l’anesthésiste de Besançon soupçonné de 24 empoisonnements

Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de 24 empoisonnements dont neuf mortels, « a tenté de mettre fin à ses jours » dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2021 ont annoncé ce mardi 5 octobre ses avocats, selon qui « son état est critique » et son « pronostic réservé« .

Affaire Péchier : l’anesthésiste n’a pas " les traits d’un tueur en série " selon une contre-expertise psychiatrique

D’après les conclusions d’un rapport confidentiel publiées par le Journal du Dimanche le 11 avril 2021, la contre-expertise psychiatrique de Frédéric Péchier, anesthésiste soupçonné d’avoir empoisonné volontairement 24 patients à Besançon entre 2008 et 2017, ne révèle pas « les traits d’un tueur en série » dans sa personnalité.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.74
ciel dégagé
le 09/02 à 9h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
58 %