Baisse d’impôt sur le revenu pour les ménages les plus modestes et baisse de la Taxe d’habitation pour les ménages redevables en 2020 dans le Doubs

Publié le 04/01/2021 - 08:45
Mis à jour le 04/01/2021 - 09:48

La direction départementale des Finances publiques du Doubs rappelle aux ménages qu'ils doivent adapter leurs prélèvements mensuels de taxe d'habitation en 2021.

© PXB CC0  ©
© PXB CC0 ©

Impôts sur le revenu

Le gouvernement a voté la baisse du barème de l'impôt sur le revenu dans la loi de finances pour 2020, au profit des ménages les plus modestes parmi les redevables de l’impôt sur le revenu. Cette mesure a bénéficié à 17,3 millions de foyers fiscaux pour un montant total de 5,2 milliards d’euros, soit une baisse d’impôt moyenne de 300 euros par ménage.

Grâce à la réforme du prélèvement à la source, cette baisse a pu être prise en compte dès janvier dernier, alors qu'elle ne l'aurait été qu'en 2021 avec l'ancien système.

Dans le Doubs, ce sont 146 810 foyers fiscaux qui ont bénéficié d'une baisse de l’impôt sur le revenu pour un montant total de 44 328 870 €, soit une moyenne de 302 € par ménage.

Taxe d’habitation

A compter de 2021, la réforme de la taxe d’habitation sur les résidences principales bénéficiera à tous les contribuables. Si vous étiez redevable de cette taxe en 2020, le montant à payer diminuera progressivement jusqu’à la suppression totale de la taxe en 2023.

Les contribuables mensualisés devront baisser leurs mensualités depuis leur espace particulier sur le site impots.gouv.fr (rubrique « paiement », puis « gérer mes contrats de prélèvement ») pour profiter de cette baisse sans attendre la restitution à l’automne prochain.

A noter que pour que cette baisse soit prise en compte dès janvier prochain, la modification des prélèvements devra être saisie en ligne avant le 15 décembre 2020. Un simulateur est disponible sur le site impots.gouv.fr pour estimer la baisse des mensualités.

Enfin, aucune pénalité ne sera appliquée si la baisse est surestimée. Le complément devra être payé à l’automne.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Commerces « non essentiels : Ève Boutique à Besançon envoie une petite culotte au Premier ministre…

Considérée comme "non essentielles" dans le cadre du confinement de ce mois d'avril en France, les boutiques de lingerie sont fermées. De ce fait, de nombreux commerçants de ce secteur ont envoyé des petites culottes au Premier ministre dont Ève Boutique Lingerie à Besançon… C'est ce qui s'appelle une action culottée !

« Bio innovation » : un centre pour inventer la médecine et les médicaments de demain à Besançon

Inauguration • Le nouveau bâtiment de 4.000 m2 au cœur de Témis Santé sur les Hauts-du Chazal à Besançon a été inauguré le 30 mars 2021. "Bio Innovation" a pour but de rapprocher les acteurs de la recherche biomédicale avec le secteur industriel pour que Besançon garde son temps d'avance dans le développement des thérapies innovantes.

Gel en Bourgogne Franche-Comté : les agriculteurs veulent faire évoluer la réglementation face aux évolutions climatiques

Dans un communiqué de la Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles (FRSEA) de Bourgogne Franche-Comté le 19 avril 2021, les agriculteurs demandent une instance de concertation "changement climatiques en BFC" afin que les réglementations intègrent les évolutions climatiques et les difficultés des agriculteurs.

Covid-19 : Quels sont les restaurants ouverts en livraison et en drive à Besançon et dans le Grand Besançon ?

Alors que les restaurants ne peuvent pas encore rouvrir au public et avec les restrictions relatives au couvre-feu à 19 heures, maCommune.info vous propose une liste régulièrement mise à jour des restaurants poursuivant leur activité à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.91
peu nuageux
le 21/04 à 21h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
47 %

Sondage