Besançon: des militants UMP agressés par des anarchistes

Publié le 19/11/2011 - 22:18
Mis à jour le 20/11/2011 - 10:01

Des militants UMP distribuant des tracts sur la place du 8 Septembre à Besançon ont été pris à parti par des militants anarchistes dont certains étaient cagoulés. 

DSC_1451.JPG
Les militants anarchistes à l'issue de la manifestation pro-avortement avant de se rendre place du 8 Septembre @carvy

intolérance

PUBLICITÉ

« Nous avons été victimes d'agressions verbales et physiques. Nos militants et élus présents ont été très choqués par la violence des mots et des gestes. Nous avons été bousculés, injuriés, canardés de canettes de bière et tout notre matériel militant a volé en éclat », a expliqué le responsable départemental de l’UMP du Doubs, Michel Vienet.

Prévenue, la police s’est lancée à la poursuite des agresseurs et ont interpellé un militant anarchiste contre lequel le patron de l’UMP a porté plainte.

Les militants libertaires revenaient d’une manifestation pro-avortement devant la cathédrale Saint-Jean de Besançon devant laquelle une trentaine de catholiques intégristes de l’association “SOS tout petits” priait le rosaire dans le cadre d’une journée nationale contre l’avortement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.33
ciel dégagé
le 21/09 à 6h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1018.78 hPa
Humidité
76 %

Sondage