Besançon : deux individus interpellés pour une agression à la barre de fer

Publié le 11/07/2024 - 09:24
Mis à jour le 11/07/2024 - 09:29

Le 10 juillet 2024, les enquêteurs du service local de police judiciaire ont placé en garde à vue deux individus impliqués dans une agression commise au mois de juin dernier à Besançon. Ils ont tous les deux reconnu les faits. 

 © Élodie R.
© Élodie R.

Les faits remontent au 28 juin dernier. Une victime avait alors porté plainte à la gendarmerie d’Ecole-Valentin suite à une agression commise dans la nuit par deux individus sur sa personne devant l’enseigne le petit dépanneur, boulevard Churchill à Besançon. La victime a expliqué aux gendarmes avoir reçu plusieurs coups de barre de ferre par le premier agresseur et des coups de pied de la part du second alors qu’il discutait avec une tierce personne. 

Blessée au dos, la victime a déposé plainte et remis un certificat médical établi par le CHU mentionnant une interruption total de travail de 15 jours. 

L’enquête du service local de police judiciaire de Besançon a permis de remonter aux deux agresseurs présumés notamment via un minutieux travail d’exploration des systèmes de vidéosurveillance. La victime a d’ailleurs été en mesure de reconnaître formellement ses agresseurs sur présentation de planches photographiques. 

Un conflit entre deux familles

La personne avec qui la victime discutait juste avant l’agression a également été entendue. Elle déclarait ne pas avoir vu l’agression mais avoir aperçu un des agresseurs avec un objet contondant dans les mains. Lors de cette audition, les enquêteurs ont appris l’existence d’un conflit opposant la famille de la victime à celle des agresseurs au sujet d’un incident survenu quelques jours auparavant dans la même enseigne. 

Au cours de l’enquête, la victime a signalé avoir reçu des menaces suite à l’agression sans pour autant préciser la portée des menaces, leur contenu ni par qui elles avaient été proférées. 

Les deux mis en cause présumés ont été convoqués au commissariat le 10/07/2024 pour y être placés en garde à vue. L’auteur principal a reconnu les violences et expliqué avoir utilisé une barre d’aluminium. Toutefois il affirmait qu’elles avaient été commises en représailles de violences subies de la part du frère de la victime plus tôt dans la soirée, violences en lien avec la condamnation de son frère dans le conflit qui opposait les deux familles. Il a précisé aux enquêteurs l’existence d’une demande de dette de 15.000 euros de dédommagement. 

Le second mis en cause a lui aussi reconnu avoir porté un coup de pied à la victime et a donné une version identique à celle de l’auteur principal sur les raisons de l’agression.  

À l'issue de leur garde à vue, les deux mis en cause, âgés de 23 et 24 ans ont reçu une convocation  sur reconnaissance préalable de culpabilité pour le mois de novembre prochain.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.08
ciel dégagé
le 14/07 à 03h00
Vent
1.16 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
93 %