Besançon : ils touchent le sexe de plusieurs femmes dans une discothèque, se font exclure et agressent les agents de sécu

Publié le 17/01/2023 - 09:20
Mis à jour le 17/01/2023 - 09:20

Le Centre d’intervention et de commandement a envoyé une patrouille de police dimanche 15 janvier vers 05h00 au Brystol, une discothèque située avenue Edouard Droz à Besançon.

 © D Poirier
© D Poirier

Sur place, deux individus qui, après avoir été exclus de l’établissement, ont lancé des bouteilles de verre sur les agents de sécurité. Ces derniers ont expliqué aux policiers que ces hommes avaient fumé dans la discothèque et avaient commis des agressions sexuelles en touchant volontairement les parties génitales de plusieurs femmes.

Les agents de sécurité, qui n’ont pas été blessés par les bouteilles en verre, ont riposté en utilisant du gaz lacrymogène. L’un des agresseurs a par ailleurs menacé de mort l’un des agents avant de partir en courant.

La patrouille cynophile a contrôlé les deux individus complètement alcoolisés sur la voie publique. Ils ont été présentés aux vigiles lesquels les ont reconnus formellement.

Trop ivre pour souffler dans l'éthylomètre

Les deux hommes, âgés de 25 et 28 ans, ont été interpellés et placés en garde différée en raison de leur état alcoolisé : 0,78 mg/L d’air expiré pour l’un, impossibilité de souffler tant il était ivre pour l’autre. 

Ils ont reconnu avoir consommé de l’alcool, mais nient l’ensemble des faits reprochés. Concernant d’éventuelles agressions sexuelles, aucune plainte n’a été déposée ce jour.

La vitre d'une automobile a été dégradée par l’un des mis en cause. Le "physionomiste" de l’établissement a déposé plainte. 

Une convocation par un officier de police judiciaire est envisagée par le parquet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Tirs à Planoise le 22 janvier : l’enquête a déjà permis de trouver la voiture des malfaiteurs

Le procureur de la République Étienne Manteaux a tenu une conférence de presse ce mercredi 25 janvier, trois jours après que des coups de feu à l'arme de guerre aient été tirés rue de Fribourg, dans le quartier de Planoise à Besançon. L’enquête a déjà levé le voile sur plusieurs éléments.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.63
nuageux
le 28/01 à 0h00
Vent
3.03 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
83 %