Une jeune femme tuée à l'arme blanche, son compagnon interpellé

Publié le 17/01/2022 - 22:18
Mis à jour le 18/01/2022 - 09:32

Une jeune femme de 20 ans a été tuée avec une arme blanche, lundi 20 janvier 2022 en début de soirée dans le quartier Battant au centre-ville de Besançon. Son compagnon a été interpellé.

 © D Poirier
© D Poirier

Selon le dernier bilan du ministère de l’Intérieur, 102 femmes avaient été tuées sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint en 2020. Le collectif féministe contre les violences sexistes et sexuelles #NousToutes a dénombré 113 féminicides en 2021.

Les secours ont été alertés peu après 19h40 pour une femme en arrêt cardio-respiratoire au 88 rue Battant à Besançon. A l'arrivée des pompiers, malgre? une prise en charge rapide, la victime a succombé à ses blessures. La police scientifique s'est immédiatement rendue sur les lieux.

La jeune femme "a été blessée à la gorge de manière très importante avec une arme blanche", a pécisé Etienne Manteaux, le procureur de la République de Besançon. Le compagnon de la victime , âgé de 34 ans, a été interpellé par la police "à proximité immédiate de l'appartement" et placé en garde à vue. L'enquête a été confiée à la sûreté départementale de Besançon.

Cette jeune femme est la deuxième femme tuée à l'arme blanche à Besançon en moins d'un mois.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Haut-Doubs : il achetait et revendait des biens immobiliers illégalement et menait la grande vie

"C’est une enquête tout à fait atypique" a déclaré d’emblée le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux ce jeudi 19 mai en introduction de sa conférence de presse. Un homme de 32 ans a été interpellé en début de semaine dans la communes Les Fontenelles dans le Haut-Doubs pour travail dissimulé et blanchiment d’argent après voir acheter et vendu plusieurs biens immobiliers sans aucune déclaration.

Deux adolescents pointent une arme sur une enseignante au collège Clairs-Soleils à Besançon

MISE A JOUR • En milieu d’après-midi de mardi 17 mai, deux mineurs âgés de 13 ans ont menacé une enseignante avec un pistolet alors qu’ils étaient dans le collège Clairs-Soleils à Besançon. Ils ont ensuite pris la fuite et ont été interpellés peu de temps après. Le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux, a tenu une conférence de presse ce jeudi.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.9
partiellement nuageux
le 21/05 à 21h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
55 %

Sondage