"Big Up" au festival No Logo : 9.500 festivaliers pour la première soirée !

Publié le 15/08/2013 - 10:14
Mis à jour le 15/08/2013 - 11:18

Le site des Forges de Fraisans était plein à craquer jeudi soir pour la première soirée de la toute première édition du No Logo Festival : un festival reggae entièrement indépendant sans subvention ni partenaire privé, mais vivant uniquement avec la billetterie. Ce pari un peu fou, lancé il y a seulement une quarantaine de jours, a semble-t-il trouvé son public. No Logo affichait complet. jeudi soir, la jauge maximale de 9.500 festivaliers a été atteinte. 500 personnes, venant parfois de très loin, ont même dû rebrousser chemin… 

Reggae

Le site s'est rempli progressivement à partir de 17h sous le soleil de Fraisans, un petit village du Jura qui abrite d'anciennes Forges. C'est ici que le No Logo Festival a décidé de s'installer. Le petit village du Jura n'avait certainement jamais vu ça ! Des files de voitures impressionnantes. Certains ont mis plus d'une heure et demie en fin de journée pour rejoindre le site depuis Besançon alors qu'il faut 20 minutes habituellement. 

Féfé : "Fraisans me donne de Good Vibes"

Tout doucement, le site s'est rempli au son des Greetings, des Bisontins de Kromi & the Rise & Shine entrecoupés par le sound system des "Rootikal Vibes". Nonchalamment, Mo'Kalamity a distillé ses messages de partage à un public de plus en plus dense, mais c'est bien Féfé qui a enflammé et charmé le No Logo.  Le chanteur qui revient avec un nouvel opus "Le charme des premiers jours"  avait hâte de revenir sur scène et ça se voyait. Une belle énergie que les festivaliers lui ont bien rendue " Merci ! C'est le début d'une nouvelle tournée pour nous. Je reviens sur scène avec vous et Fraisans me donne de Good Vibes". 

Plus de 500 personnes derrière les portes du festival

C'est certain, au même moment, les organisateurs ont vibré. Ils n'attendaient certainement pas autant de monde. Un succès avec ses satisfactions et ses craintes face à l'afflux de festivaliers devant lequel la sécurité n'était pas tout à fait préparée. Vers 22h, les organisateurs annoncent au porte-voix que le site est complet. Léger vent de panique à la billetterie et à la sécurité à l'entrée du site. Ça se bouscule, ça s'énerve. Certains tentent de passer par la forêt. On ajoute des grilles de sécurité à la hâte. On tente de calmer les mécontents. "Je suis venu d'Auxerre, je n'ai pas trouvé de Pass 2 jours sur Internet, je suis écoeuré...". D'autres déclarent avoir fait plus de 1.200 km pour voir les têtes d'affiche. Ils n'ont pas eu d'autres choix que de repartir. Jusqu'à minuit, certains attendent et veulent toujours espérer rentrer. Sans succès...

Pendant ce temps, les incontournables et indémodables papys du reggae d'Israël Vibration et Alpha Blondy ont fini de conquérir les festivaliers. Plus de 4.000 d'entre eux, possesseurs du Pass 2 jours, reviendront ce jeudi soir à la rencontre de Julian Marley , Max Romeo, Neg'Marron / Capleton, ou encore Babylon Circus...

Plus 

Les équipes de TF1 et de BFM TV étaient sur le site de Fraisans pour couvrir le festival No Logo. Un reportage sera diffusé dans le JT de 20h ce jeudi soir sur TF1. Le reportage de BFM sera diffusé vendredi. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Où en est l’université de Franche-Comté en 2024, après 600 ans d’histoire ?

PUBLI-INFO • L'université de Franche-Comté fête en 2023/2024 ses 600 ans.
600 ans de transformation et de mutations, tant structurelles et sociales, d'échecs et de grandes réussites, de crises et de progrès, pendant lesquels l'université de franche-Comté n'a cessé d'être. Une université résiliente et adaptable qui, aujourd'hui, accueille chaque année près de 27000 étudiants et apprenants et plus de 2700 personnels sur 6 villes-campus. L'établissement est, plus que jamais, tourné vers l'avenir et accompagne ses étudiants face aux grands enjeux des transitions de notre société.

Avec son nouveau concept “Une semaine avec”, La Rodia repense ses modes de programmation

Du 11 au 15 mars 2024, la Rodia expérimentera un nouveau concept de programmation baptisé "Une semaine avec". Le principe est simple, plutôt que de programmer un artiste pour une seule soirée, l’idée est que celui-ci passe toute une semaine au sein de la cité comtoise afin de "tisser du lien" avec les habitants avant un concert à la Rodia en fin de semaine en guise de conclusion. David Demange, le directeur de La Rodia a présenté le contenu de ce premier format.

Place à l’écriture avec le Printemps des poètes à Besançon

Du 9 au 23 mars 2024, la 25e édition du Printemps des poètes aura comme invité d’honneur l’artiste plasticienne Pascale Lhomme-Rolot à la médiathèque Pierre de Coubertin de Besançon. Durant ces deux semaines, l'événement proposera des ateliers afin de développer l’éducation artistique et culturelle des publics à travers divers évènements créatifs, de lecture et d’écriture.

Le Festival d’autres formes revient à Besançon dès le 27 mars 2024

Le Festival d’autres formes (art et technologie) fera son grand retour pour une troisième édition du 27 mars au 14 avril 2024 dans dix lieux différents de Besançon. Au cours de ces trois week-end, les visiteurs pourront profiter d’un “moment d'évasion technologique et poétique”, à travers une programmation tournée sur les thèmes de l’eau et de l’adolescence.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.19
légère pluie
le 05/03 à 12h00
Vent
3.89 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
81 %