Alerte Témoin

Bourgogne-Franche-Comté : 1ère région pour l'évolution de l'intérim et en bonne position pour le taux de chômage

Publié le 20/01/2017 - 18:19
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:13

Selon les derniers chiffres de l’INSEE publiés en janvier 2017, concernant le troisième trimestre 2016, l’économie de la Bourgogne-Franche-Comté semble prête à repartir. On note la très forte évolution de l’emploi en intérim, deux fois supérieure à la moyenne nationale, classant la région en première position.

chomage.jpg
©INSEE
PUBLICITÉ

L’INSEE a publié les chiffres de l’économie du troisième trimestre 2016 en France. Quelques chiffres à retenir pour la Bourgogne-Franche-Comté :

  • Au troisième trimestre 2016, la région compte 590.300 emplois salariés dans les secteurs principalement marchands, soit une hausse de 0,4% par rapport au trimestre précédent.

Cette évolution trimestrielle est supérieure à celle de l'emploi salarié en France (+ 0,3%). Par département, on note +1,1% dans le Jura, +0,9% en Côte-d’Or, +0,7% dans le Territoire de Belfort, +0,5% dans le Doubs et +0,3% en Saône-et-Loire, -0,3% dans la Nièvre et -0,4% en Haute-Saône. Dans l'Yonne, le volume de l'emploi se stabilise.

  • 34.200 habitants de Bourgogne-Franche-Comté occupent un emploi en Suisse (360 personnes de plus qu’en 2015, soit +1,1%)
  • Le nombre d’emplois salariés hors intérim diminue légèrement par rapport au trimestre précédent (-0,1%)
  • Le secteur de la construction stabilise ses effectifs pour la première fois depuis la crise de 2008. Le volume de permis de construire laisse augurer un redressement de la construction.
  • Dans les services marchands hors intérim, la hausse de l’emploi se poursuit (+0,8%). Pour le quatrième trimestre consécutif, ce secteur enregistre des créations nettes d’emplois (+ 700 ce trimestre).

Dernière place pour l'industrie et le commerce

L’industrie et le commerce font face à des destructions nettes d’emplois

  • L’emploi dans l’industrie diminue de 0,8 % par rapport au trimestre précédent
  • Dans le commerce, la baisse des effectifs est de 0,6 %.

Les évolutions de ces deux secteurs classent la région en dernière position parmi les régions françaises.

Un taux de chômage à 9%

Le taux de chômage de la Bourgogne-Franche-Comté, qui s'améliorait depuis un an, s’établit à 9% (+ 0,1 point ce trimestre). La région continue d’afficher un taux de chômage plus faible qu’en moyenne en métropole (9,7%). C’est le 5e taux le moins élevé des 13 régions de l'Hexagone.

La Côte-d'Or est le seul département de la région dans lequel le taux de chômage continue de décroître : -0,1 point ce trimestre. Le taux de chômage reste stable dans la Nièvre et en Saône-et-Loire. Dans tous les autres départements, le taux de chômage progresse : +0,1 point pour le Doubs, l’Yonne et le Territoire de Belfort et +0,2 point pour le Jura et la Haute-Saône.

L’intérim porte l’emploi régional

L'intérim est en nette augmentation ce trimestre : +10,5 % en Bourgogne-Franche-Comté, la plus forte des régions françaises. La hausse est de plus du double de la moyenne nationale (+5%). L’effectif est en hausse de 3.100.

Légère augmentation du nombre de demandeurs d’emploi

216.610 demandeurs d’emploi, à fin septembre 2016, soit +0,5% par rapport au trimestre précédent, suivant la tendance nationale (+0,8%).

Au niveau départemental, le nombre d’inscrits à Pôle emploi baisse dans la Nièvre (0,9 %), en Côte d’Or (0,4 %) et en Saône-et-Loire (0,2%). Les augmentations les plus fortes concernent le Doubs et la Haute-Saône (+1,5% par rapport au trimestre précédent) ainsi que l'Yonne (+1,2 %). Le Jura augmente de +0,9% et le Territoire de Belfort de +0,1%.

Sur un an, le nombre de demandeurs d’emploi de Bourgogne-Franche-Comté diminue de 0,6%, tandis qu’il augmente de 1% en France métropolitaine.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.25
pluie modérée
le 19/02 à 9h00
Vent
4.79 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
96 %

Sondage