Alerte Témoin

Braquage chez Van Brill à Besançon : cinq suspects interpellés

Publié le 20/03/2015 - 10:58
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:45

Cinq jeunes lyonnais suspectés d'avoir participé au braquage de la bijouterie Van Brill, en novembre 2014 au centre-ville de Besançon, ont été interpellés, au terme d'une enquête minutieuse menée par la police judiciaire (PJ) de Besançon. Les 800.000 euros de montres et de bijoux volés n'ont pas été retrouvés.

cambriolage_van_brill_bijouterie.jpg
©damien poirier

CONFONDUS PAR L’ADN

Depuis le 14 novembre 2014, les enquêteurs de la PJ bisontine ont travaillé sans relâche pour remonter la piste des hommes qui ont dévalisé non moins de 800.000 euros de montres et de bijoux dans la bijouterie de luxe Van Brill, située Grande Rue à Besançon. Ce vol réalisé en plein jour, en fin de matinée, avait suscité un fort émoi dans la capitale franc-comtoise.

Au terme de quatre mois d’investigation, les policiers ont identifié et interpellé, mardi 17 mars 2015 dans la région lyonnaise, cinq hommes âgés de 19 à 27 ans, connus pour des faits de délinquances. À l’issue de leur garde à vue, ils sont présentés devant M. Strawinski, doyen des juges d'instruction du pôle de l'instruction de Besançon.

800.000 euros de préjudice

Deux d'entre eux ont déjà été mis en examen jeudi 19 mars 2015 pour "vol en bande organisée" et "association de malfaiteurs", et placés en détention provisoire, a indiqué la procureure de Besançon Edwige Roux-Morizot. Pour ces faits de nature criminelle, ils pourraient encourir jusqu’à 15 ans de réclusion.

Deux autres suspects sont présentés ce vendredi 20 mars 2015 en vue de leur mise en examen. Le cinquième homme, le plus âgé, est déjà incarcéré dans le cadre d'une autre affaire et sera présenté ultérieurement en vue de sa mise en examen.

Le 14 novembre 2014, en fin de matinée, quatre individus au visage découvert étaient entrés dans la bijouterie Van Brill, menaçant le personnel, sans arme visible. Ils ont dévalisé pour environ 800.000 euros de bijoux et de montres de luxe dans les vitrines du commerce avant de prendre la fuite en voiture. Le véhicule avait été retrouvé carbonisé à la Chappelle-des-Buis, à 3 km de Besançon, les malfaiteurs ayant pris la fuite dans une autre voiture.

Confondus par leur ADN

Le personnel n'avait pas été brutalisé, mais il avait été menacé et avait été particulièrement choqué.

Les enquêteurs de la PJ bisontine ont identifié les suspects grâce notamment à deux traces ADN découvertes sur un goulot de bouteille et un fusil à canon scié abandonnés dans la voiture qu’ils avaient incendiée, a dit Mme Roux-Morizot. La vidéosurveillance et le témoignage d’un employé municipal de Besançon, qui avait aperçu la voiture suspecte, ont également été cruciaux.

Malgré ces éléments d’enquête, les suspects réfutent avoir participé au braquage de la bijouterie Van Brill, dont le butin n'a pas été retrouvé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Fusillades à Planoise : arrestation dans  le Jura

Un suspect a été mis en examen notamment pour "tentative d'assassinat" et incarcéré dans l'enquête sur les fusillades et règlements de comptes liés au trafic de stupéfiants dans le quartier sensible de Planoise, à Besançon, a-t-on appris auprès du parquet.

Un homme retrouvé mort dans le Doubs

Dimanche 9 août 2020 à la mi-journée, les pompiers de Mont d'Or et la Fluvelle ont été appelés pour une intervention après la découverte d'un corps flottant dans le Doubs à Rochejean dans le Haut-Doubs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.34
    ciel dégagé
    le 15/08 à 3h00
    Vent
    0.85 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    89 %

    Sondage