Citadelle de Besançon : le Naturalium fête sa première année, pleine de succès…

Publié le 27/05/2018 - 10:45
Mis à jour le 28/05/2018 - 21:32

Il y a un an, le Muséum de Besançon ouvrait le Naturalium, son nouvel espace d’exposition permanente sur le thème de la biodiversité. En complète symbiose avec les différents espaces du Muséum (Jardin zoologique, Aquarium, Insectarium et Noctarium), le Naturalium répond aux grandes questions et aux enjeux actuels sur la biodiversité.

PUBLICITÉ

Avec trois de ses grandes missions que sont la diffusion des connaissances, la conservation et la présentation du patrimoine scientifique et naturel, le Muséum a à cœur de sensibiliser ses nombreux publics à la richesse de la biodiversité tant locale qu’internationale. Comment évolue-t-elle ? Quelles menaces pèsent sur les milieux et les espèces ? Quelles actions permettent de les préserver ?

« Ce nouvel espace a très vite trouvé son public », souligne la Citadelle dans un communiqué. « Les professeurs ont ainsi manifesté leur intérêt pour le Naturalium dès la rentrée 2017, avec des souhaits de visites commentées sur mesure et des thématiques assez pointues comme la classification, au programme des classes de lycée. De nombreux élèves ont ainsi pu s’éveiller aux grandes questions liées à la biodiversité. »

« Il est de notre devoir de la préserver la diversité de la faune et de la flore pour les générations futures »

Les familles affectionnent également cet espace, avec sa scénographie immersive et accessible à tous dès l’âge de 7 ans. « Les manipulations ludiques, mécaniques et numériques, les projections multimédias et les films agrémentent le parcours, pour apprendre en s’amusant. Les innombrables collections présentées tant en zoologie, en ostéologie, en botanique ou encore en paléontologie fascinent petits et grands », est-il expliqué. « Comme le rappelait hier l’Unesco sur son compte twitter à l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, « il a fallu des milliards d’années pour créer la biosphère telle que nous la connaissons aujourd’hui, avec sa richesse du point de vue de la diversité de la faune et de la flore. Il est de notre devoir de la préserver pour les générations futures ». C’est le message que souhaite véhiculer le Muséum de Besançon, par son action au quotidien ou lors d’événements grand-public.

Infos +

  • Le Week-end de la Biodiversité, qui s’est déroulé les 20 et 21 mai à la Citadelle, montre le succès du Naturalium, avec près de 4 000 visiteurs accueillis et sensibilisés aux enjeux de préservation de la biodiversité. A l’occasion de ce week-end, ce sont 3 000 € qui ont été collectés et seront reversés à un projet de conservation en Indonésie pour sauver l’avifaune de l’Ile aux trésors.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.63
nuageux
le 24/05 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1016.43 hPa
Humidité
90 %

Sondage