Alerte Témoin

Citadelle : le Musée de la Résistance et de la Déportation lance une « grande collecte » d’objets

Publié le 02/02/2019 - 15:32
Mis à jour le 02/02/2019 - 18:14

A l’aube de l’ouverture d’un musée entièrement repensé et rénové prévue en 2022 à la Citadelle de Besançon, le Musée de la Résistance et de la Déportation fait appel aux particuliers pour collecter, et conserver, leurs objets-témoins de la Seconde Guerre mondiale.

musee_de_la_resistance.jpg
musee_de_la_resistance.jpg

De la petite histoire à la Grande Histoire : la collecte d’archives, d’objets, de photographies et de témoignages artistiques est à l’origine de la création du Musée de la Résistance et de la Déportation en 1971 par Denise Lorach, ancienne déportée. 

Une « grande collecte » pour faire évoluer la recherche historique

Le temps presse, les témoins disparaissent, cette période de notre histoire s’éloigne des plus jeunes, les archives et les objets se dégradent dans les caves et les greniers. Or, ce patrimoine intime et familial enrichit notre patrimoine commun.

Cette « Grande Collecte » permettra ainsi de faire évoluer la recherche historique, tout en mettant en lumière la réalité des parcours individuels. Le Musée de la Résistance et de la Déportation recherche des éléments illustratifs du nazisme, de la persécution et la déportation des Juifs, des débuts de la Résistance (activités de renseignement et actions), de la vie quotidienne durant la Seconde Guerre mondiale en Franche-Comté, et de l’histoire de la citadelle de 1939 à 1948.

Le musée cible également tout ce qui témoigne des interactions franco-suisses durant l’Occupation (passages de frontière et sauvetages).

Dessins, peintures, sculptures…

Enfin, conservant et valorisant de nombreux témoignages de l’art concentrationnaire, le musée souhaite étoffer encore ses riches collections de peintures, dessins, sculptures réalisés en prison, en camp d’internement ou en camp de concentration.

Comment contacter le Musée de la Résistance et de la Déportation ?

Toute personne possédant de tels objets-témoins et désireuse de voir ce patrimoine conservé et valorisé, est invitée à se rapprocher du Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon.

Contact :

  • Aurélie Cousin, Assistante de conservation
  • aurelie.cousin@citadelle.besancon.fr
  • Tél. 03 81 87 83 12
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

73e « édition limitée » du Festival de musique de Besançon : 10.000 spectateurs étaient au rendez-vous

La 73e "édition limitée" du Festival s’est terminée ce dimanche 20 septembre sur les notes tango d’Orquesta Silbando au Grand Kursaal à Besançon, concert retransmis en plein-air sur écran géant et en direct sur Internet. 10.000 spectateurs étaient présents aux 30 concerts du festival...

« Il n’était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle » selon Anne Vignot

La cinquième édition du festival Livres dans la Boucle à Besançon a été inaugurée ce samedi 19 septembre 2020 à la Cité des Arts. À cette occasion, la maire et présidente de Grand Besançon Métropole a déclaré qu"'il n'était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle" alors que cette édition se déroule en pleine crise de la covid-19.

Le Gentil Godjo veut « faire la nique au marché de l’art » lors de sa prochaine expo

Artiste bisontin qu'on ne présente plus, le Gentil Godjo organise une exposition unique de ses œuvres picturales à la Maison de quartier municipale Grette Butte les 2, 3 et 4 octobre 2020. Pourquoi unique ? L'artiste invite les visiteurs à repartir avec une de ses œuvres gratuitement "pour faire la nique au marché de l'art qui ne parle que de gros sous". Le titre de cette expo : "La foire de l'art hors de prix du Gentil Godjo".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.46
légère pluie
le 29/09 à 3h00
Vent
3.21 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
98 %

Sondage