Colistiers de Rosselot : garde à vue prolongée

Publié le 15/02/2008 - 19:33
Mis à jour le 15/02/2008 - 19:33

La garde à vue des deux colistiers de Jean Rosselot a été prolongée pour laisser le temps aux policiers de vérifier l’alibi fourni par l’un des suspects. Trois hommes, dont les deux candidats figurant sur la liste UMP, sont soupçonnés d’être impliqués dans une affaire de grivèlerie d’essence qui s’est déroulée mercredi soir rue de Vesoul à Besançon.

Vers 22h, ils ont fait le plein pour un montant de 48,55 euros avant de prendre la fuite. La caissière a eu le temps de relever le numéro et de le signaler à la police qui a repéré le véhicule le lendemain.

Selon Jean-Philippe Allenbach, colistier de Jean Rosselot, la décision de se séparer des deux colistiers auraient déjà été prise même si la tête de liste a fait savoir jeudi soir qu’il attendrait les conclusions de l’enquête avant de se décider.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Une souris aperçue en train de grignoter du fromage dans un supermarché du Haut-Doubs…

C’est une vidéo qui commence à faire le tour des réseaux. Samedi 13 juillet 2024, une jeune femme a aperçu une souris installée entre les fromages proposés à la coupe à l'Intermarché des Hôpitaux-Neufs (Haut-Doubs). Contacté, le magasin indique avoir retiré les fromages de la vente. Un dératiseur se rendra sur place dans la journée.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.11
couvert
le 16/07 à 21h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %