Comment lutter contre l’ambroisie ?

Publié le 30/06/2022 - 16:03
Mis à jour le 30/06/2022 - 12:16

Comme chaque année, l’ambroisie est surveillée de près par les acteurs de la santé. Hautement allergisant, il est nécessaire de repérer les éventuelles tâches et de les signaler…

© Hélène Loget © Hélène Loget
© Hélène Loget © Hélène Loget

Véritable problème de santé publique, mais aussi au niveau agricole, l’ambroisie est une plante hautement allergisante : 5 grains de pollen par mètre cube d’air suffisent pour que les symptômes apparaissent chez les sujets sensibles (rhinite, conjonctivite, asthme, urticaire, eczéma…).

L’ambroisie à feuilles d’armoise est la plus médiatisée en matière de santé publique, en raison de son pollen provoquant de très fortes allergies.

Participer à la lutte contre l’ambroisie

Afin de limiter sa propagation, il est essentiel de signaler les plants d’ambroisie. Il est possible de le faire sur signalement-ambroisie.fr   ou par mail : contact@signalement-ambroisie.fr ou par téléphone : 0 972 376 888

Votre signalement est ensuite reçu par un référent de la commune. Il coordonne ensuite les actions de lutte pour l’éliminer. 

Pour rappel, le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés a lancé une grande enquête participative afin de recenser les espèces exotiques envahissantes sur le territoire franc-comtois. L’ambroisie en fait partie. N’hésitez pas à la signaler ! Il est possible de transmettre très facilement ses observations d'EEE en ligne, via un formulaire de saisie dédié à l’enquête. Les données seront ensuite validées par une équipe scientifique. Rendez-vous sur www.cbnfc-ori. org, rubrique "Enquêtes en cours".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Sécheresse et risque d’incendie : les gestes essentiels à adopter 

Depuis le 1er janvier 2022, les sapeurs-pompiers du Doubs, ont été sollicités pour 291 interventions de feux d'espaces naturels. C’est pourquoi la Préfecture, l’Office national de la forêt et le service départemental d'incendie et de secours du Doubs ont souhaité rappeler les bons gestes à adopter afin de prévenir tout départ de feu.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.86
ciel dégagé
le 16/08 à 15h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
35 %

Sondage