Contrôles de Pass sanitaire à l'heure du déjeuner au centre-ville de Besançon

Publié le 10/12/2021 - 19:00
Mis à jour le 10/12/2021 - 18:05

La police de Besançon a réalisé vendredi 10 décembre 2021 à la mi-journée une nouvelle opération de contrôle de Pass sanitaire dans les bars et restaurant du centre-ville.

Ces opérations de contrôle, récurrentes depuis la mise en place du Pass sanitaire le 9 août 2021 dans les bars et restaurant, se sont intensifiées depuis la mi-octobre. "Elles peuvent se dérouler en journée ou en soirée" commente le commandant Sylvain Leblanc, adjoint au chef de service à la voie publique. "Lorsque les contrôles ne sont pas programmés, ce sont les patrouilles de police, qui à leur propre initiative les réalise quand elles le souhaitent…"

Ce vendredi 10 décembre 2021 à l'heure du déjeuner, cinq policiers de la brigade d'intervention se sont rendus dans quatre établissements du centre-ville de Besançon. Sur 78 clients contrôlés, une seule verbalisation a été dressée : une contravention de classe 4, soit 135 €.

"On constate en général  très peu d'infractions" Sylvain Leblanc

Une contravention assez dissuasive selon André maille, gérant du Madigan's et du Kraft à Besançon. "

Nous n'avons pas le pouvoir de police" rappelle-t-il. "Nous ne contrôlons que les QR Code et non les identités (…). Pour ma part, les seuls gens récalcitrants sont ceux qui manifestent en centre-ville le samedi chez nous la consigne est clair pas de Pass sanitaire, pas de boisson ni de restauration. C'est la loi, c'est comme ça. Elle doit s'appliquer pour tout le monde même si on n'est pas d'accord..." estime le patron qui s'inquiète plus de l'évolution de la situation sanitaire et de ses conséquences que sur les contrôles de police dans son établissement pour les Pass…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.48
légère pluie
le 15/04 à 21h00
Vent
8.03 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
71 %