Coronavirus : les nouvelles mesures pour le sport

Publié le 29/09/2020 - 11:47
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:46

Suite aux décisions du gouvernement la semaine dernière face à la situation sanitaire, des mesures spécifiques au champ du sport ont été annoncées.

Archives ©Janeb13/Pixabay ©
Archives ©Janeb13/Pixabay ©

La ministre déléguée en charge des Sports, Roxana Maracineanu, s’est entretenue ce matin avec l’ensemble des têtes de réseaux du monde du sport (mouvement sportif, collectivités, monde économique, établissements) pour présenter les principales mesures pour les quinze prochains jours.

Pour rappel, en Bourgogne Franche-Comté les départements de Cote d'Or, du Doubs, de la Nièvre de la Saône-et-Loire et du Territoire de Belfort sont en zone l'alerte simple (rouge) mais pas en alerte renforcée ni en alerte maximale.

Les piscines

Les piscines restent ouvertes sur tout le territoire. Toutefois, s’agissant des zones d’alerte renforcée et des zones d’alerte maximale, les piscines couvertes peuvent, sur décision du préfet, après concertation avec les élus concernés, être fermées au grand public.

Dans ce dernier cas de figure, l’accès restera possible pour les publics prioritaires c’est à dire : les personnes en formation professionnelle (MNS), les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau et espoirs, les scolaires et mineurs pratiquant dans les associations sportives.

Les piscines extérieures restent ouvertes pour tous les publics.

Pratique sportive auto-organisée

Le ministère chargé des Sports rappelle que la pratique sportive autonome a toujours été autorisée – et ce sans le masque - dans l’espace public. Naturellement, elle se poursuit donc, dans le respect des limites de rassemblements de 10 personnes (en zone verte et en zone d’alerte, tout rassemblement supérieur doit être déclaré au préfet)

Jauges d’accueil du public

S’agissant des jauges de spectateurs, les limitations en vigueur sont les suivantes :

  • En zone verte : limitation à 5000 personnes et possibilité pour le préfet de déroger à la hausse
  • En zone d’alerte : limitation à 5000 personnes sauf restriction décidée par le préfet
  • En zone d’alerte renforcée et en zone d’alerte maximale : jauge limitée à 1000 personnes maximum, sauf restriction décidée par le préfet

La jauge ne s’applique qu’au décompte des spectateurs et exclut les sportifs, les accrédités et personnels d’organisation.

Le Gouvernement a par ailleurs engagé un travail pour étudier les modalités d’un éventuel dispositif de jauge en pourcentage des capacités des enceintes.

Équipements sportifs

Les Équipements couverts de type X (gymnases…)

Les mesures prises visent à limiter la propagation du virus dans les lieux clos où la distanciation sociale et le port du masque ne sont pas possibles, les salles de sport et de manière générale toutes les activités sportives en salle à destination d’adultes vont devoir cesser momentanément dans les zones d’alerte renforcée et les zones d’alerte maximale.

Les gymnases et tous les équipements couverts, comme les salles de sport (ERP de type X) sont donc fermés dans les zones d’alerte renforcée et les zones d’alerte maximale.

Toutefois, des publics prioritaires pourront continuer d’y exercer leur pratique d’activité sportive au titre d’une continuité éducative, professionnelle ou de haute performance : scolaires, mineurs pratiquant en association sportive, sportifs de haut niveau et espoirs, sportifs professionnels, personnes en formation professionnelle ou universitaire (STAPS).

Pour les salles de sport privées, qui se trouvent dans une situation économique particulièrement difficile, des mesures de soutien économique seront déployées par le Gouvernement, qui procède actuellement à des échanges quotidiens avec ses acteurs pour trouver les dispositifs les plus pertinents.

Les Équipements en plein air de type PA (stades…)

Les équipements de type PA (plein air) ne sont pas concernés par ces restrictions. Pour tous les publics (mineurs et adultes) et dans toutes les zones, la pratique sportive encadrée (en association ou dans le temps scolaire) reste autorisée sur tout le territoire dans les équipements sportifs en plein air (bases de loisirs, stades ouverts, courts de tennis, golfs…).

Pour l’ensemble des établissements où la pratique sportive reste possible, la ministre rappelle :

Que le masque ne doit pas être porté dans le cadre de la pratique sportive ;

Que tous les équipements sportifs sont soumis à un protocole sanitaire strict, qui doit être respecté ;

Que les gestes barrières et les mesures de distanciation physique spécifiques doivent y être parfaitement respectés, sauf lorsque la nature de l’activité ne le permet pas.

Établissements du ministère chargé des Sports (CREPS, INSEP et écoles nationales)

L’activité dans les établissements du ministère se poursuit au titre de la continuité de haute performance et professionnelle pour les résidents habituels (haut niveau, formation continue ou professionnelle). Les publics extérieurs occasionnels ne seront toutefois momentanément pas admis.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Fin de l’obligation du port du masque en extérieur jeudi. Levée du couvre-feu avancé au 20 juin

Grâce à une amélioration sanitaire plus rapide que prévu, la vie va redevenir presque normale avec la fin de l'obligation du port du masque à l'extérieur dès jeudi et la levée du couvre-feu à partir de dimanche. Jean Castex prévient que la levée du couvre-feu n'empêcherait pas le maintien des protocoles sanitaires pour les lieux publics et pour la fête de la musique.

Covid : le variant Delta représente « 2 à 4% » des cas positifsLire plus

"Actuellement en France, 2 à 4% des tests positifs que nous criblons correspondent à du variant indien, ce qui représente quand même, je donne une fourchette assez large, de l'ordre de 50 à 150 nouveaux diagnostics de variant Delta dans notre pays", a déclaré M. Véran lors d'un déplacement dans un centre de vaccination à Paris.

"C'est peut-être encore peu, mais c'était la situation anglaise il y a quelques semaines", a-t-il ajouté, rappelant que le variant Delta "représente plus de 90% des cas en circulation" outre-Manche, où l'épidémie est repartie "sur une trajectoire ascendante", avec "quasiment deux fois plus de cas quotidiens" que dans l'Hexagone, malgré "un taux de couverture vaccinale supérieur au nôtre".

Raison de plus pour "ne pas relâcher notre vigilance collective", a-t-il insisté. "Ce n'est certainement pas le moment", car "nous ne devons certainement pas donner de prise au variant indien pour qu'il fasse repartir une nouvelle vague épidémique, nous devons absolument l'empêcher".

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi soir le report de la levée des dernières restrictions en Angleterre, en raison de la poussée du variant Delta du coronavirus.

(Avec AFP)

Covid-19 : l’épidémie recule nettement en Bourgogne Franche-Comté !

Ces 7 derniers jours l'épidémie a nettement reculé dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, y compris la Côte-d’Or, qui affichait en début de semaine l’incidence la plus élevée de métropole. L’indicateur est repassé en-dessous de 100 pour 100.000 habitants comme dans l’ensemble des départements, la moyenne régionale s’établissant autour de 65 pour 100.000 habitants, le taux de positivité des tests à 2,5%.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.63
forte pluie
le 20/06 à 15h00
Vent
0.26 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
95 %

Sondage