Covid-19 : Paris conseille de ne pas se rendre en Catalogne

Publié le 26/07/2020 - 08:56
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:42

Le Premier ministre Jean Castex a “vivement recommandé” ce vendredi 24 juillet aux Français d’”éviter” de se rendre en Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, en raison de la recrudescence de l’épidémie de coronavirus.

Jean Castex © Capture Assemblée nationale  ©
Jean Castex © Capture Assemblée nationale ©

“Nous recommandons vivement aux Français d’éviter de se rendre, tant que la situation sanitaire ne s’améliore pas” en Catalogne, a déclaré Jean Castex à l’aéroport de Roissy. “Nous sommes en discussion avec les autorités espagnoles et catalanes pour que celles-ci veillent à ce que, dans l’autre sens, les flux soient les plus limités possibles”, a-t-il ajouté.

Il y a quelques jours, face à la hausse des cas, près de 4 millions d’habitants de l’agglomération de Barcelone, capitale de la Catalogne, ont été appelés à “rester chez eux” sauf pour des raisons de première nécessité.

Le gouvernement régional a aussi annoncé la fermeture des cinémas, théâtres et discothèques, l’interdiction des réunions de plus de dix personnes et des visites dans les maisons de retraite, ainsi que la limitation de la capacité d’accueil à 50% dans les bars et les restaurants.

Une situation que la France prend pour exemple pour alerter sur l’importance des gestes barrières pour éviter une deuxième vague.  Le président du Conseil scientifique chargé de conseiller le gouvernement, Jean-François Delfraissy,  s’est récemment inquiété d’“une série de clusters particulièrement importants” en France, dans “des zones très peu touchées, en particulier dans l’ouest”. “Aucun des indicateurs n’est totalement au rouge. On voit très bien comment la France peut rester sur cette ligne de crête avec difficulté pour les semaines qui viennent, en étant très armée, en utilisant les tests, en entourant les clusters de façon très massive, ou au contraire basculer dans quelque chose qui ressemblerait plus à l’Espagne, à la Catalogne”, a-t-il mis en garde.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.46
légère pluie
le 24/05 à 12h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
76 %