Crash d'ULM en Haute-Saône : l'erreur de pilotage privilégiée par les enquêteurs

Publié le 04/08/2021 - 10:53
Mis à jour le 05/08/2021 - 09:30

« Une trajectoire non conforme« . L’erreur humaine est privilégiée dans le crash d’un ULM survenu le vendredi 30 juilet dernier à Comberjon en Haute-Saône. Marc Haaz, 33 ans et Marc Blanchard, qui semblait piloter l’appareil au moment du crash ont été tués sur le coup.

 © DR
© DR

Les autopsies pratiquées mardi 3 août 2021 à l'institut médico-légal de Besançon révèlent que Marc Haaz, 33 ans, et son élève Marc Blanchard, âgé de 65 ans sont mort sur le coup des suites de traumatismes crâniens et d'hémorragies suite à la violence du crash.

"Dès le décollage, l'ULM est rapidement parti en vrille" selon le procureur de la République de Vesoul. La trajectoire était "non conforme" selon Emmanuel Dupic lors des essais de décollage et d'atterrissage de l'ULM en confirmant que l'hypothèse d'une erreur de pilotage reste privilégiée après enquête de la brigade de gendarmerie des transports aériens de Bâle-Mulhouse.

Les restes l'appareil doivent encore être analysés par les gendarmes de la BEA (bureau d'enquête et d'analyse) et dont les conclusions ne sont pas attendues avant deux mois.

L'appareil s'est écrasé à l'aérodrome du Sabot, là où il avait décollé. L'ULM a été découvert le nez planté dans le sol, dans l'herbe, à l'écart de la piste.

Marc Haaz était cinéaste et directeur de la technique du FICA. L'accident a eu lieu peu avant 10H00 et "il devait venir travailler avec nous à 10H30 pour préparer le 28e FICA", indiquent Martine et Jean-Marc Thérouanne, organisateurs du Festival international des Cinémas d'Asie (FICA) de Vesoul et qui se se disent "effondrés".

"C'est grâce à ton professionnalisme que les cérémonies d'ouverture et de clôture et les deux cents projections de chaque édition étaient si réussies", ajoutent-ils dans une lettre d'hommage.

1 Commentaire

Si nous sommes dans une peine infinie suite au décès tragique de Marc Haaz, directeur de la technique et ami de toujours, nous n’avons jamais dit qu’il était instructeur sur ce vol.
Publié le 5 aout 2021 à 09h08 par Jean Marc THEROUANNE • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.33
couvert
le 24/04 à 3h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
92 %