Damien Meslot (UMP) demande la mise en congé d’Audrey Pulvar

Publié le 19/03/2012 - 17:13
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:39

Le député UMP du Territoire de Belfort a demandé ce lundi à France Télévisions de "mettre en congés durant la période électorale" la journaliste Audrey Pulvar, compagne d'Arnaud Montebourg (PS).

Campagne

PUBLICITÉ

Dans un communiqué, Damien Meslot affirme que Mme Pulvar, « à plusieurs reprises », a « utilisé le temps de parole des émissions de télévision dans lesquelles elle doit exercer son métier de journaliste pour critiquer ouvertement le bilan de Nicolas Sarkozy ».

Selon lui, « il est clair que Mme Pulvar est rentrée en campagne électorale aux côtés d’Arnaud Montebourg et de François Hollande puisqu’elle est apparue à plusieurs reprises dans des meetings de soutien à François Hollande ».

Audrey Pulvar a aussitôt démenti cette affirmation. « Je n’ai jamais assisté à aucun meeting de François Hollande. Et depuis la primaire socialiste, je n’ai jamais assisté à aucun meeting politique de quelque candidat que ce soit ».

S’agissant de son apparition au côté d’Arnaud Montebourg au soir du premier tour de la primaire socialiste, la journaliste a précisé qu’il ne s’agissait pas d’un meeting politique mais « d’une réunion entre Arnaud Montebourg et quelques-uns de ses partisans ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.63
ciel dégagé
le 22/05 à 3h00
Vent
1.24 m/s
Pression
1019.91 hPa
Humidité
97 %

Sondage