Dégradation de la maison du projet du quartier des Vaîtes : un suspect interpellé

Publié le 22/09/2021 - 09:02
Mis à jour le 22/09/2021 - 08:55

La police a interpellé lundi 20 septembre un homme soupçonné d'avoir vandalisé la maison du projet du quartier des Vaîtes et volé des ordinateurs en janvier 2019.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Le 22 janvier 2019, la maison du projet du quartier des Vaîtes avait été la cible d'une effraction. La maquette du projet avait été dégradée et un ordinateur de bureau avait été volé. Les agents du Service départemental de police technique et scientifique (SDPTS) avaient identifié un homme d'une quarantaine d'années.

Le 20 avril 2019, les locaux du conseil départemental du Doubs avaient également été visités et de nombreuses dégradations avaient été commises : ordinateurs et téléphones jetés au sol, armoires vidées et 10 ordinateurs portables avaient été dérobés. Sur les lieux, les traces découvertes par le SDPTS avaient identifié le même suspect que lors des faits du 22 janvier.

L'homme a été interpellé le 20 septembre 2021 n'ayant pas répondu aux convocations qui lui avaient été adressées. Placé en garde à vue et entendu par l'unité des atteintes aux biens de la Sûreté départementale, il a nié les faits.

Lors de la perquisition menée à son domicile, la police a découvert un ordinateur volé dans une administration publique. Il a nié également toute implication. Il a été laissé libre.

Il est convoqué au tribunal judiciaire de Besançon le 24 janvier 2022.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Opération « coup de poing » dans le Doubs : 365 véhicules contrôlés, 21 suspensions de permis…

48 militaires de la gendarmerie du Doubs ont participé à un vaste contrôle routier dans la nuit de samedi 23 et dimanche 24 octobre 2021 de 4h00 à 7h00 du matin aux abords des boîtes de nuit le Teasing à Besançon, le Moulin Rouge à Taillecourt, la Cario Club à Mathey et sur l’axe Morteau-Valdahon.

Agressions sexuelles et viols sur mineurs : appel à témoins et à victimes

La brigade de Besançon Tarragnoz a lancé un appel à témoin ou à victimes pour des faits récents et anciens d'agressions sexuelles sur des enfants par un individu âgé aujourd'hui de plus de 70 ans. Ce vendredi, Etienne Manteaux, le procureur de Besançon, a réitéré devant la presse l’appel des gendarmes afin d’encourager les victimes à se manifester.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.87
couvert
le 26/10 à 6h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage