Démarches administratives en ligne : attention aux arnaques !

Publié le 20/10/2018 - 10:20
Mis à jour le 21/10/2018 - 10:25

Des juges d'instruction enquêtent sur les pratiques d'une société soupçonnée d'avoir escroqué des milliers de Français en proposant des documents administratifs moyennant finance. Le gouvernement a lancé une campagne de mise en garde contre les faux sites administratifs, qui piègent chaque année environ un million de personnes. Un conseil : choisissez toujours un site internet avec un .gouv à la fin !

faux sites administratif
© MEF
PUBLICITÉ

Une information judiciaire a été ouverte le 27 juillet dernier par le parquet de Paris pour pratique commerciale trompeuse et blanchiment, a précisé cette source. Elle vise la société Iron Group, créée en 2014 à Londres par un Français, et fermée le 16 août.

Selon le Monde, cette société, qui a lancé des milliers de sites proposant des documents administratifs tels que des vignettes Crit’Air, « a escroqué des milliers de Français », pour un préjudice de « plus de 100 millions d’euros ».

« Sa technique? Placer un gros bouton, en haut du site, proposant un service contre une somme modique », explique le quotidien. « Plus bas, une mention écrite en petits caractères précise qu’un abonnement sera contracté », ajoute-t-il.

La société investissait par ailleurs plusieurs milliers d’euros en publicité pour que ces sites soient affichés dans les premières positions des résultats de recherche sur Google.

L’enquête a d’abord été menée un an durant par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui l’a ensuite transmise au parquet de Paris.

Le fondateur de la société, Julien Foussard, avait reçu en mai le prix LVMH de l’innovation pour sa dernière start-up, la solution de paiement Oyst. Mais d’après Le Monde, cet homme âgé de 33 ans a déjà été à plusieurs reprises dans le viseur de la justice, pour pratique commerciale trompeuse, escroquerie ou encore faux.

Le gouvernement a lancé lundi une campagne de mise en garde contre les faux sites administratifs, qui piègent chaque année environ un million de personnes, pour un préjudice évalué à « au moins 150 millions d’euros », en publiant une liste de conseils pour éviter de se faire piéger par des sites frauduleux.

Conseils pratiques

  • si vous avez une démarche administrative à effectuer, une seule adresse : www.service-public.fr  ;
  • vérifiez l’identité du site avant de donner vos coordonnées bancaires à un professionnel ;
  • ne vous fiez pas toujours aux premiers résultats des moteurs de recherches, ni aux signes officiels type Marianne ou bleu-blanc-rouge ;
  • si vous êtes victime d’une arnaque, signalez-le auprès de la DGCCRF.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.5
pluie modérée
le 22/09 à 18h00
Vent
5.82 m/s
Pression
1010.99 hPa
Humidité
95 %

Sondage