Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Publié le 28/08/2019 - 09:05
Mis à jour le 28/08/2019 - 11:35

L’intergroupe EELV- PC  Société civile de l’ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l’instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu’il est contre les pesticides, mais estime qu’il ne faut pas confondre « courage et démagogie ».

©DDS ©
©DDS ©

Dans un communiqué des élus de l'intergroupe au conseil municipal de Besançon se félicitent de la déclaration d'Emmanuel Macron qui a déclaré avoir “très profondément changé”sur les questions écologiques, et vouloir soutenir "dans ses intentions"Daniel Cueff, le maire breton qui a pris un arrêté anti-pesticides. "Mais en même temps" il dit soumettre ce soutien au respect de la loi. Belle démonstration d'un soutien qui n'en est pas un !" estiment les élus

Bertrand Astric, le maire de Boussières, a lui aussi pris un arrêté municipal anti pesticides le 17 juin 2019.  Il avait jusqu'au lundi 26 août pour le retirer à la demande la préfecture du Doubs sous peine d'être poursuivi devant le tribunal administratif. A Mandeure ou Audincourt, d'autres maires ont pris ce type d'arrêté.

Les élus de l'intergroupe EELV- PC - Société civile soutiennent la démarche de ces maires et demandent au maire En marche Jean Louis Fousseret de prendre à son tour un un arrété anti pesticides au nom du principe de précaution. "Nous rappelons que ce principe est constitutionnel et donc supérieur à la loi" expliquent-ils.

"Prenons des mesures au niveau national  !"

Interrogé ce mercredi matin sur France Bleu Besançon, le maire de Besançon a réaffirmé son opposition au pesticide en mettant en garde les élus de l'intergroupe de ne pas tomber dans la politique politicienne. "Il ne faut pas confondre courage et démagogie" a-t-il d'emblée déclaré. "Oui, je suis pour l'arrêt des pesticides. Je rappelle que la ville n'en utilise plus depuis 15 ans. Je pose la question : doit-on faire passer un arrêté dont on sait qu'il est illégal et qu'il va être cassé ? (...) Moi, je veux agir. Prenons des mesures, mais au bon niveau. Il ya des députés pour cela, il faut changer la loi au niveau national..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.78
couvert
le 23/07 à 06h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
86 %