Des poches de sang acheminées par réseau pneumatique

Publié le 06/12/2013 - 17:27
Mis à jour le 06/12/2013 - 17:27

L'Etablissement Français du Sang (EFS) et le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Besançon sont liés dans la vie, au sens propre comme au figuré. Depuis un an, un réseau de tubes PVC rapproche en effet les deux structures et permet d'assurer l'acheminement des produits sanguins labiles entre eux.

Innovant

PUBLICITÉ

Le transport de produits sanguins labiles entre l’EFS et les différents services de soins est un sujet sérieux, qui doit être encadré et sécurisé. Suite à quelques dysfonctionnements et afin d’optimiser le système d’acheminement autrefois assuré par des taxis, les deux structures locales ont donc décidé d’opter pour des lignes pneumatiques !

Il s’agit en fait de réseaux semi-enterrés au sein desquels sont envoyées des cartouches. Celles-ci sont pucées et bien sûr vérifiées à l’envoi et à réception. C’est le centre de délivrance de l’EFS qui les prépare suite à la demande de l’un des services de santé du CHU, qui les reçoivent ensuite en moins de deux minutes.

42 envois par jour

 

Trois lignes pneumatiques desservent actuellement sept stations au sein de différents services de l’hôpital (réanimation, hématologie, maternité…). Une huitième devrait voir le jour en 2015 au niveau du pôle biologie­cancérologie.

Jusqu’ici, 31.661 produits sanguins labiles ont été distribués, ce qui représente une moyenne de 42 envois par jour. Seules des poches de sang transitent pour l’instant par ce moyen mis en place par Swisslog, leader en solutions logistiques hospitalières. Les prélèvements disposeront ensuite aussi de leur réseau.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.66
ciel dégagé
le 16/09 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1021.06 hPa
Humidité
90 %

Sondage