Alerte Témoin

Des rues de Battant portent désormais leur nom en langue comtoise 

Publié le 05/02/2020 - 16:42
Mis à jour le 07/02/2020 - 11:34

"Besançon reparle Bousbot !" •

Le service voirie de la Ville de Besançon a installé mercredi 5 février 2020 les premières plaques de dénomination des rues dans "la langue de Barbizier"  juste en dessous du Français. Une belle récompense pour le défenseur de la langue régionale Billy Fumey.

Un peu plus d'un an après la commune de Sainte-Anne (Doubs) et une signalétique français/arpitan, l'Institut de promotion des langues régionales de Franche-Comté a offert à la ville de Besançon ses deux premières plaques de rue en franc-comtois.

"Cette première signalisation bilingue est à découvrir au quartier Battant, au croisement des rues d'Arènes et Thiémanté, ou plutôt Ruë d'Oleine et Ruë de Revire-Manté ! Prix du cadeau : 175,34 €." explique Billy Fumey tout en précisant que la graphie utilisée date de 1750. Cette dernière a été identifiée et collectée dans le Recueil aux Noëls anciens, au patois de Besançon, ouvrage bien connu de l'abbé Garneret et de la grande linguiste Colette Dondaine.

"Saviez-vous que la périphrase pour désigner la langue comtoise est « langue de Barbizier » ? Elle n'a donc jamais aussi bien porté son nom !" Billy Fumey

La Madeleine et son Jacquemard, la Crèche et ses marionnettes, la mémoire vigneronne, et toute une ambiance populaire, sont à l'origine de la littérature de langue comtoise.

"Un atout pour le patrimoine"

"Cette lanque est si importante qu'elle offre suffisamment de vocabulaire pour équiper en signalisation bilingue une quinzaine de rues du centre historique" tient à préciser le jeune homme pour qui cette signalétique est un "véritable atout pour le patrimoine et l'attractivité touristique de la capitale comtoise".

Cette initiative s'inscrit dans la culture transfrontalière. Avec la Suisse, plus d'un an après la reconnaissance officielle du franc-comtois et de l'arpitan comme langues minoritaires, au même titre que l'italien et le romanche ; mais aussi avec l'Alsace, dont la commune de Montreux-Jeune (Haut-Rhin) possède une signalétique Français/Franc-Comtois depuis 2014.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Sondage – Malgré l’épidémie de Covid-19 et les mesures sanitaires, allez-vous au cinéma, voir des spectacles et des concerts en Bourgogne Franche-Comté ?

Les cinémas, les théâtres et quelques salles de concerts sont ouverts au public en respectant des protocoles sanitaires strictes. Malgré tout cela, allez-vous au cinéma, voir des spectacles ou des concerts ? C'est notre sondage de la semaine.

73e « édition limitée » du Festival de musique de Besançon : 10.000 spectateurs étaient au rendez-vous

La 73e "édition limitée" du Festival s’est terminée ce dimanche 20 septembre sur les notes tango d’Orquesta Silbando au Grand Kursaal à Besançon, concert retransmis en plein-air sur écran géant et en direct sur Internet. 10.000 spectateurs étaient présents aux 30 concerts du festival...

« Il n’était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle » selon Anne Vignot

La cinquième édition du festival Livres dans la Boucle à Besançon a été inaugurée ce samedi 19 septembre 2020 à la Cité des Arts. À cette occasion, la maire et présidente de Grand Besançon Métropole a déclaré qu"'il n'était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle" alors que cette édition se déroule en pleine crise de la covid-19.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.56
nuageux
le 29/09 à 21h00
Vent
0.96 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
96 %

Sondage