Deux jeunes braqueurs bisontins devant la justice

Publié le 13/03/2013 - 16:07
Mis à jour le 13/03/2013 - 18:07

Le procès de deux jeunes braqueurs bisontins, accusés de plusieurs vols à main armée, dont celui de la bijouterie Delatour à Besançon, s'est ouvert ce mercredi 13 mars 2013 devant la cour d'assises du Doubs. Les deux jeunes ont toujours nié les faits.

ASSISES DU DOUBS

PUBLICITÉ

Jonathan Guillut, 25 ans, et son lieutenant, Hicham Achi, 23 ans, étaient à la tête d’un gang de jeunes désœuvrés et délinquants assumés. Accusés de cinq vols à main armée, ou tentatives, en bande organisée, les deux compères comparaissent devant la cour d’assises du Doubs jusqu’à vendredi.

Les deux hommes sont notamment accusés du braquage de la bijouterie Jean Delatour située sur la ZAC de Châteaufarine à Besançon.

Le 19 octobre 2010, deux motards casqués avaient fait irruption dans les locaux du magasin, armés d’un fusil à pompe, d’une bombe lacrymogène et de deux marteaux. En quelques minutes, ils ont vidé les vitrines de leurs bijoux pour un butin de près de 550.000 euros.

Deux autres vols avec armes et deux tentatives de vol, dont celle d’un fourgon de transport de fonds, leur sont également imputés.

Piégés par des micros

Se croyant à l’abri d’oreilles indiscrètes, le braqueur s’est un peu trop épanché. Suffisamment en tout cas pour que

Les enquêteurs soupçonnaient Jonathan Guillut de plusieurs sales coups. Ils avaient placé des micros dans sa chambre de semi-liberté où il rentrait le soir. Se croyant à l’abri d’oreilles indiscrètes, le braqueur s’est épanché et les enquêteurs ont pu le mettre en cause pour ces méfaits.

Me Randall Schwerdorffer défendra Guillut, et Me Catherine Bresson son complice, face à l’avocate générale Margaret Parietti.

Les autres seront jugés en correctionnelle pour divers vols ou recels.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.36
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage