Dijon : extradiction d'un génocidaire rwandais présumé

Publié le 30/01/2013 - 15:28
Mis à jour le 30/01/2013 - 15:28

La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Dijon a répondu favorablement aujourd'hui à la demande d'extradition d'un Rwandais de 40 ans recherché pour génocide et crimes contre l'humanité.

Décision de justice

PUBLICITÉ

L’homme est sous le coup de six chefs d’accusation : « génocide, complicité dans le génocide, assassinat, crime contre l’humanité, viol, association de malfaiteurs » pour des faits remontant à 1994, lors de la guerre civile au Rwanda.. Il a été interpellé le 11 janvier dernier dans l’agglomération de Dijon.

Il suivait une formation de chauffeur-livreur, a indiqué le procureur général de Dijon, Jean-Marie Beney, après son interpellation, ne sachant pas depuis combien il était là, ni comment il était arrivé.

C’est le Premier ministre qui dit dorénavant décider de signer ou non son décret d’extradition vers le Rwanda. Rappelons que le génocide rwandais, perpétré par des extrémistes hutu, a fait 800.000 morts selon l’ONU.

(Source : AFP)

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.59
partiellement nuageux
le 16/10 à 15h00
Vent
2.689 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
61 %

Sondage