Éclipse lunaire : où et comment l'observer en Franche-Comté ?

Publié le 20/01/2019 - 08:55
Mis à jour le 20/01/2019 - 09:05

Une éclipse lunaire se produira dans la nuit de dimanche 20 à lundi 21 janvier 2019. Qu'est-ce que c'est ? Où et quand la voir ? Éléments de réponses avec Philippe Rousselot, professeur à l'Université de Franche-Comté (institut UTINAM) et directeur de l'Observatoire des Sciences de l'Univers.

maCommune.info : Pouvez-vous nous expliquer le phénomène d'éclipse lunaire qui va se produire entre dimanche et lundi ?

Philippe Rousselot : "La Terre va passer exactement entre le Soleil et la Lune, donc la Lune va passer dans l'ombre de la Terre et son éclat va très fortement diminuer".

mC : Est-ce rare ? Est-ce une "lune de sang" ?

Philippe Rousselot : "Si le plan de l'orbite de la Lune était confondu avec celui de l'orbite de la Terre autour du Soleil ce phénomène aurait lieu à chaque pleine Lune (c'est à dire à chaque fois que la Lune est à l'opposé du Soleil). En réalité ce plan est légèrement incliné (5,14°) par rapport au plan de l'orbite de la Terre autour du Soleil. La conséquence de cette petite inclinaison est que le phénomène d'éclipse lunaire (et, à l'opposé, d'éclipse de Soleil, à la nouvelle Lune) est plus rare. Il se produit typiquement deux fois par an, parfois trois (voir, exceptionnellement quatre)".

mC : Qu'appelle-t-on "lune de sang" ?

Philippe Rousselot : "Comme l'atmosphère de la terre diffuse la lumière bleue (le ciel est bleu) et laisse passer plus facilement la lumière rouge (le soleil couchant/levant est rouge) les rayons lumineux qui parviennent encore sur la lune via l'atmosphère terrestre lorsque la lune est éclipsée (ombre) lui donnent un aspect rougeâtre, très spectaculaire. C'est cet aspect rougeâtre qui est parfois appelé -"lune de sang"-".

mC : Où et quand peut-on voir cette éclipse en Franche-Comté ?

Philippe Rousselot : "Le propre d'une éclipse de lune (contrairement à une éclipse totale de soleil) est sa visibilité en tout point de la terre (pour peu que la lune soit visible au moment de l'éclipse). Par ailleurs il s'agit d'un phénomène relativement long, qui dure plusieurs heures.

De façon générale on distingue le moment où la lune se trouve dans la pénombre de la terre de celui où la lune passe dans l'ombre de la terre.  L'expérience montre que le passage dans la pénombre est relativement peu visible et n'a rien de spectaculaire. Le passage (progressif) dans l'ombre est beaucoup plus spectaculaire et, durant la période où la totalité de la lune est éclipsée le phénomène est spectaculaire (lune rougeâtre faiblement visible, rien à voir avec la pleine lune, presque éblouissante quand on la regarde en continu).

Où observer ? : "Pour l'éclipse qui va se dérouler dans la nuit de dimanche à lundi le début de l'entrée dans l'ombre aura lieu à 4h34 (heure légale française d'hiver) pour une phase de totalité s'étendant entre 5h41 et 6h43, la sortie complète de l'ombre étant à 7h50 (l'éclipse elle-même, en comptant de l'entrée dans la pénombre à la sortie de celle-ci s'étend entre 3h36 et 8h48).

Étant donné que le crépuscule civil débute vers 7h40 (lever du Soleil à 8h20) il est recommandé d'observer ce phénomène avant, d'autant plus que la lune va disparaître derrière l'horizon au moment du lever du soleil. On peut considérer que 7h15 est l'instant le plus tardif pour observer ce phénomène, car la lune sera alors, à peu de chose près, à 15° au-dessus de l'horizon, ce qui est déjà relativement bas.

  • En résumé la période idéale en Franche-Comté pour observer ce phénomène se situe entre 4h34 (entrée dans l'ombre) et 7h15 environ (Lune à 15° au-dessus de l'horizon), en faisant attention qu'à la fin la Lune sera basse sur l'horizon ouest donc qu'il vaut mieux choisir un lieu avec un horizon dégagé dans cette direction (et, idéalement, sans trop de pollution lumineuse)".

mC : Comment peut-on l'observer ? À l'œil nu ? Avec ou sans protection ?

Philippe Rousselot : "Il s'agit d'une éclipse de lune donc il n'y a pas de danger particulier, contrairement à une éclipse de soleil (même si l'observation de la Lune sans filtre avec un télescope peut parfois éblouir un peu). Le spectacle sera déjà intéressant à l'oeil nu. Une simple paire de jumelles permettra déjà de très bien voir le phénomène. Un télescope améliore encore la vision, mais ça n'est pas indispensable. Pour les photographes il faut faire attention aux grandes variations de luminosité entre la partie dans la pénombre et la partie dans l'ombre. Il est difficile, voire impossible, d'avoir les deux zones correctement exposées en même temps. Pour la période de totalité, le temps de pose devra être nettement supérieur à celui utilisé lorsque la lune n'est pas éclipsée ou dans la pénombre. Il est conseillé de faire des essais, les cellules des appareils photo, même réflex, ayant du mal à gérer ce type de cliché".

mC : L'observatoire organise-t-il une soirée pour observer cette éclipse ?

Philippe Rousselot : "Non. Habituellement l'Association Astronomique de Franche-Comté (AAFC), une association d'astronomes amateurs ayant son local dans le parc de l'observatoire, organise des observations pour ce type d'événements, mais il n'y a pas d'observation publique prévue pour cette éclipse".

mC : Quand sera la prochaine éclipse ?

Philippe Rousselot : "La prochaine éclipse de Lune aura lieu dans la soirée du 16 juillet, mais elle sera partielle et le début ne sera pas visible en France".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Grandes Heures Nature : « Nous sommes devenus une référence dans le sport outdoor et ce n’est que le début… »

Après une annulation suite à la crise sanitaire, le festival Grandes Heures Nature fait son grand retour à partir de ce 12 juin 2021 ! Zoom sur ce qui fait la réussite de cet événement Outdoor avec François Bousso, conseiller communautaire délégué à l'écotourisme, aux congrès et au festival.

Vous avez été piqué par une tique ? Envoyez-la par la poste au programme « Citique » afin de l’examiner…

La Ville de Besançon lance une nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention des piqures de tiques ce mois de juin 2021. Même si elles ne véhiculent pas toutes la maladie de Lyme, 43 % d'entre elles présentent un agent pathogène en Bourgogne Franche-Comté... C'est pourquoi  il est nécessaire de les envoyer au programme de recherche "CITIQUE" afin de pousser l'analyse...

Implantation d’éoliennes suisses au pied du Mont D’Or : opposition ferme des élus du Doubs…

C'est une étape de plus qui a mis hors d'eux plusieurs élus du Doubs ce 8 juin 2021. Dans le cadre de l'implantation d'éoliennes de 210 mètres de haut dans le canton de Vaud à deux pas de Jougne, plusieurs juges suisses se sont déplacés ce mardi le long du côté helvétique afin de vérifier la faisabilité du projet. Ils ne se sont pas rendus du côté français et n'ont donc pas rencontré les élus du Doubs...

Appel à projets pour l’environnement de SNCF : inscriptions jusqu’au 25 juin

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.

Rénovation thermique pour quatre gymnases de Besançon

Coût : 4,9 M€ • Dans le cade de son plan "Besançon agit pour le climat", la Ville va entamer d'ici 15 jours les travaux de rénovation énergétiques de quatre gymnases : ceux de la Malcombe, de Saint Claude, des Orchamps et de l’annexe du Palais des Sports.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.73
peu nuageux
le 17/06 à 0h00
Vent
0.27 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
95 %

Sondage