En Bourgogne, des feux de paille contre le gel dans les vignes

Publié le 28/04/2017 - 07:05
Mis à jour le 28/04/2017 - 10:47

Pour protéger la vigne du gel et "sauver la récolte 2017", des viticulteurs de plusieurs régions de Bourgogne ont décidé d'allumer des feux de paille pendant la nuit, a annoncé jeudi Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne (CAVB).

zu-09-1650.jpg
zu-09-1650.jpg
PUBLICITÉ

Plusieurs appellations « ont décidé collectivement, à l’échelle des villages, de mettre en place des feux de paille afin de protéger la vigne de la baisse des températures« , a précisé la CAVB.  « Il est impératif, pour un grand nombre d’exploitations, de sauver la vendange 2017, et notamment après plusieurs années de petites récoltes et les catastrophes climatiques de 2016″, a précisé la confédération.

Les vignes de Bourgogne avaient été affectées l’an dernier par des épisodes de températures négatives et de grêle qui ont marqué les esprits. « S’il n’y avait pas eu de gel l’an dernier, nous aurions vu les choses différemment. Mais là on a vraiment très peur« , a expliqué Sébastien Caillat, viticulteur à Chassagne-Montrachet (Côte-d’Or).

« On a des tensions de trésorerie très très fortes. Je ne sais pas combien d’entreprises en France pourraient accepter des pertes de 80% », a-t-il ajouté. Quelques feux avaient déjà été allumés dans la nuit de mercredi à jeudi, mais « c’est la première fois que les feux de paille s’organisent à cette échelle« , a estimé le président de la CAVB Thomas Nicolet.

« La fumée permet de gagner quelques degrés »

 Les feux seront mis en place à proximité des rangs de vigne deux nuits de suite, jusqu’à samedi matin, essentiellement en Côte-d’Or ainsi que dans le Chablisien, dans l’Yonne, touché à près de 20% par le gel une semaine plus tôt.   « La fumée permet de gagner quelques degrés », a expliqué M. Nicolet, précisant avoir prévenu la préfecture de la région Bourgogne-Franche-Comté, notamment « sur les risques éventuels en termes de sécurité routière » qui pourraient être engendrés par les fumées.

(Avec AFP)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.97
nuageux
le 24/06 à 15h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1015.75 hPa
Humidité
51 %

Sondage