En Bourgogne, des feux de paille contre le gel dans les vignes

Publié le 28/04/2017 - 07:05
Mis à jour le 28/04/2017 - 10:47

Pour protéger la vigne du gel et « sauver la récolte 2017« , des viticulteurs de plusieurs régions de Bourgogne ont décidé d’allumer des feux de paille pendant la nuit, a annoncé jeudi Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne (CAVB).

 ©
©

Plusieurs appellations "ont décidé collectivement, à l'échelle des villages, de mettre en place des feux de paille afin de protéger la vigne de la baisse des températures", a précisé la CAVB.  "Il est impératif, pour un grand nombre d'exploitations, de sauver la vendange 2017, et notamment après plusieurs années de petites récoltes et les catastrophes climatiques de 2016", a précisé la confédération.

Les vignes de Bourgogne avaient été affectées l'an dernier par des épisodes de températures négatives et de grêle qui ont marqué les esprits. "S'il n'y avait pas eu de gel l'an dernier, nous aurions vu les choses différemment. Mais là on a vraiment très peur", a expliqué Sébastien Caillat, viticulteur à Chassagne-Montrachet (Côte-d'Or).

"On a des tensions de trésorerie très très fortes. Je ne sais pas combien d'entreprises en France pourraient accepter des pertes de 80%", a-t-il ajouté. Quelques feux avaient déjà été allumés dans la nuit de mercredi à jeudi, mais "c'est la première fois que les feux de paille s'organisent à cette échelle", a estimé le président de la CAVB Thomas Nicolet.

"La fumée permet de gagner quelques degrés"

 Les feux seront mis en place à proximité des rangs de vigne deux nuits de suite, jusqu'à samedi matin, essentiellement en Côte-d'Or ainsi que dans le Chablisien, dans l'Yonne, touché à près de 20% par le gel une semaine plus tôt.   "La fumée permet de gagner quelques degrés", a expliqué M. Nicolet, précisant avoir prévenu la préfecture de la région Bourgogne-Franche-Comté, notamment "sur les risques éventuels en termes de sécurité routière" qui pourraient être engendrés par les fumées.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.05
légère pluie
le 16/07 à 00h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
95 %