En photo avec une kalachnikov sur Facebook, la police l’interpelle

Publié le 12/09/2013 - 19:25
Mis à jour le 12/09/2013 - 19:25

De nombreuses photos sont publiées tous les jours sur Facebook, mais rares sont celles montrant un homme posant fièrement aux côtés d'une… kalachnikov. Le cliché n'a pas échappé longtemps à la vigilance des policiers montbéliardais qui ont remonté la trace de l'individu photographié et du propriétaire présumé de l'arme.

PUBLICITÉ

Ce Montbéliardais d’une vingtaine d’années a été interpellé par la police, mardi 10 septembre 2013. Ne pouvant nier être l’individu photographié aux côtés du fusil mitrailleur au rutilant chargeur rouge, il s’est défendu d’en être le propriétaire.

Le même jour, les policiers ont interpellé un autre Montbéliardais dans le cadre d’une affaire de stupéfiants. A son domicile ils ont découvert… un chargeur de kalachnikov rouge. L’homme de 34 ans, chez qui la photo publiée sur Facebook avait été prise, a fini par admettre qu’il avait été en possession de l’arme « trouvée » dans une cave, prétendant qu’il se l’était fait voler.

Les enquêteurs n’ont pas retrouvé la fameuse kalachnikov, mais le trentenaire a été présenté ce jeudi 12 septembre 2013 en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Montbéliard pour « détention d’arme de catégorie A avec circonstance aggravante ». Il a demandé un délai pour préparer sa défense et a été placé en détention provisoire, d’autant plus qu’il  portait déjà un bracelet électronique pour une condamnation antérieure.

Quant à l’homme photogénique, aucune charge n’a été retenue contre lui.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.55
légère pluie
le 19/05 à 12h00
Vent
2.39 m/s
Pression
1005.05 hPa
Humidité
93 %

Sondage