En possession de drogues, il conduit sans permis et nie les faits

Publié le 13/04/2022 - 10:02
Mis à jour le 13/04/2022 - 10:03

Des policiers en patrouille chemin des Torcols à Besançon dimanche dernier peu avant 19h00 ont constaté la présence d’une voiture dans laquelle deux individus quittaient un point de deal.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Malgré de nombreux promeneurs dans le secteur, le conducteur circulait à vive allure. Les policiers ont alors procédé au contrôle des deux individus, mais ces derniers n’ont pas souhaité obtempérer. Le conducteur a été interpellé par la brigade anti criminalité en possession de produits stupéfiants.

L’homme de 22 ans conduisait malgré l’annulation de son permis de conduire. Il a été interpellé et emmené au commissariat de police pour être placé en garde à vue pendant laquelle il a nié avoir été au volant.

Le parquet a demandé une perquisition afin d’exploiter son téléphone portable et vérifier la provenance des 745 euros appréhendés par la police. Le contrevenant a déclaré que cette somme avait été gagnée au Casino de Besançon. L’argent lui a finalement été restitué sur décision du parquet.

Le jeune homme est convoqué à une audience du tribunal correctionnel de Besançon en septembre prochain.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.44
nuageux
le 19/04 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
94 %