FICA de Vesoul : un film sur les travailleuses domestiques philippines primé au Festival des cinémas d'Asie

Publié le 07/02/2018 - 08:02
Mis à jour le 08/02/2018 - 09:24

Le Festival international des cinémas d'Asie (FICA) de Vesoul a décerné mardi soir son Cyclo d'Or au film du réalisateur philippin Zig Dulay, "Bagage", qui examine le sort des travailleuses domestiques philippines et interroge les institutions sociales du pays.

downloads.jpg

Cette 24e édition du festival a attiré 32.500 visiteurs du 30 janvier au 6 février. Créé en 1995 par un couple de documentalistes français, Jean-Marc et Martine Thérouanne, le FICA est le plus ancien festival d'Europe consacré au cinéma asiatique, et le plus fréquenté.

Le jury, présidé par le réalisateur chinois Wang Xiaoshuai, a décerné sa plus prestigieuse récompense à "Bagage", choisi parmi neuf films inédits en compétition, en raison de "la douce intensité combinée à la représentation brute de la partie sombre du monde où vivent les travailleuses domestiques philippines", ont indiqué les organisateurs.

Ce long métrage raconte le retour au pays de Mercy, alors qu'un nouveau-né est retrouvé dans la poubelle de l'avion qui la ramenait aux Philippines. "On tente de comprendre à la fois la raison qui pousse des mères à abandonner leur enfant et comment un pays peut être aussi peut attentif au sort de ses travailleuses à l'étranger", note son réalisateur Zig Dulay.

Le grand prix du jury international a été decerné à "Goodbye Grandpa", du Japonais Morigaki Yukihiro, pour "sa beauté formelle et le point de vue original sur la dynamique d'une famille dysfonctionnelle traitant de la perte" d'un de ses membres et ses effets. "Le premier film de Yukihiro Morigaki est teinté d'humour et réussit le fragile équilibre entre moments de douceur et de drame grâce à son formidable casting", a salué le jury. 

"Taste of the rice flower", du réalisateur chinois Pengfei, a été récompensé par le prix du jury international pour la "belle réussite du conflit entre tradition et modernité, jeunes et anciens" qu'il représente. Ce film a également reçu le prix de la critique et le prix du jury Netpac (Network for the promotion of asian cinema) - ex aequo avec "Mothers" du Sud-coréen Lee Dong-eun.

Le Prix Inalco, offert par l'Institut national des langues et civilisations orientales, a récompensé "Leaf of Life" de l'Iranien Ebrahim Mokhtari pour "la justesse de la réflexion sur le rapport entre fiction et réalité, le questionnement anthropologique sur les traditions, et pour le charme onirique des images". 

  • Le 24ème FICA - Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul aura lieu du 05 au 12 février 2019.

 PALMARÈS 

Palmarès du 24ème FICA - Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul (du 30 janvier au 06 février 2018)

CYCLOS D'OR D'HONNEUR : (offerts par la Ville et la Communauté d'agglomération de Vesoul). à M. Mohamad Malas (réalisateur, Syrie) pour l'ensemble de son œuvre. 

et à M. Wang Xiaoshuai (réalisateur, Chine) pour l'ensemble de sa carrière.

CYCLO D'OR  (offert par le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté), Jury international : Président :

  • BAGAGE de Zig Dulay (Philippines) pour sa douce intensité combinée à la représentation brute de la partie sombre du monde où vivent les travailleuses domestiques philippines. Son cadre et son approche cinéma vérité forcent le public à goûter, à ressentir et à entendre chaque combat et chaque nuance. Mention spéciale à Mlle. Angeli Bayani qui brille dans le personnage de la malheureuse Mercy qui réussit à vivre sans entrave.

GRAND PRIX DU JURY INTERNATIONAL

PRIX DU JURY INTERNATIONAL : (offert par le Conseil Départemental de la Haute-Saône)

  • TASTE OF THE RICE FLOWER de Pengfei (Chine) pour la belle réussite du conflit entre tradition et modernité, jeunes et anciens. Le film évoque avec beaucoup de force la lutte de l’individu pris dans un environnement changeant pour trouver sa place.

MENTION SPECIALE JURY INTERNATIONAL

  • A LETTER TO THE PRESIDENT de Roya Sadat (Afghanistan) : Un film réalisé à un moment clé de l’Histoire, où le monde refuse enfin de taire la difficile condition de la femme. Le film laisse entrevoir un filet d’espoir malgré la noirceur de son propos grâce à l’interprétation saisissante de Leena Alam dans le rôle principal féminin, qui – malgré son importante position sociale – est soumise aux mêmes abus des figures patriarcales.

PRIX DU JURY NETPAC (NETWORK FOR THE PROMOTION OF ASIAN CINEMA) 

Président: M Ed Lejano, réalisateur (Philippines), membres: Mme Kristina Aschenbrennerova, programmatrice (Slovaquie) et M. Tilman Baumgärtel, auteur (Allemagne)

  • ex-aequo A TASTE OF RICE FLOWER de Pengfei (Chine) pour le sensible portrait d’une société déchirée entre tradition et modernité et l’histoire personnelle des travailleurs migrants, obligés de délaisser leurs enfants pour travailler en ville. Cette sensible histoire mère-fille se distingue par sa variété de couleurs et de rituels dépeints à l’écran. 
  • ex-aequo MOTHERS de Lee Dong-eun (Corée du Sud) Pour le beau portrait de la confrontation et de l’acceptation de plusieurs personnages de la maternité dans un mélodrame sensible qui interroge les fondements même d’une famille.

MENTION SPECIALE JURY NETPAC :

  • A LETTER TO THE PRESIDENT de Roya Sadat (Afghanistan) Pour le saisissant portrait de femmes luttant contre les traditions patriarcales dans un pays régi par la corruption et l’anarchie, qui ne laisse malheureusement entrevoir aucun espoir de changement dans les années à venir. 

PRIX DE LA CRITIQUE

présidente : Alin Tasciyan, présidente de la FIPRESCI (Turquie), membres : Nada Azhari Gillon, journaliste (France) et Barbara Lorey de Lacharrière, journaliste (Allemagne)

  • A TASTE OF RICE FLOWER de Pengfei (Chine) Pour le portrait saisissant des conflits d’identité d’une minorité ethnique fortement ancrée dans ses traditions ancestrales mais en même temps happée par les changements économiques, sociales et technologiques d’une Chine moderne, et les problèmes d’une génération d’enfants grandissant au village sans leurs parents partis travailler dans les villes lointains.

PRIX Inalco, offert par l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales, présidente : Eva Sandri, membres : Camille Badier, Armin Gharagozlou et Pauline Massol

  • LEAF OF LIFE de Ebrahim Mokhtari (Iran) pour la justesse de la réflexion sur le rapport entre fiction et réalité, le questionnement anthropologique sur les traditions et pour le charme onirique des images.

 COUP DE CŒUR Inalco

  •  A TASTE OF RICE FLOWER de Pengfei (Chine) pour la réflexion sur la société chinoise actuelle, la représentation des traditions et la beauté magistrale des prises de vues.
  • GOODBYE GRANDPA de Morigaki Yukihiro (Japon) pour sa beauté formelle et le point de vue original sur la dynamique d'une famille dysfonctionnelle traitant de la perte. Le premier film de Yukihiro Morigaki est teinté d’humour et réussit le fragile équilibre entre moments de douceur et de drame grâce à son formidable casting.

PRIX DU PUBLIC DU FILM DE FICTION (offert par la ville de Vesoul) :

  • A LETTER TO THE PRESIDENT de Roya Sadat (Afghanistan) 

PRIX DU JURY LYCEEN ET PRIX DU PUBLIC DU FILM DOCUMENTAIRE (offert par la Communauté d'Agglomération de Vesoul) 

  • A LETTER TO THE PRESIDENT de Roya Sadat (Afghanistan)
  • AU FIL DU MONDE : LAOS de Jill Coulon & Isabelle Dupuy Chavanat (Laos / France) 

PRIX DU JURY JEUNE (offert par la Communauté d'Agglomération de Vesoul) :

  • THE WAIT de Emil Langballe & Andrea Storm Henriksen (Afghanistan / Danemark)

PRIX DES EXPLOITANTS offert par le Syndicat des Cinémas de Franche-Comté, président : M. Tibo Pinsard, réalisateur, membres : Mme Elsa Lançon, coordinatrice Festival EntreVues, et Mme. Mélanie Lhuillerie, (APARR) 

  • DAKINI de Dechen Roder (Bhoutan)

Reprise des films primés au Club de l’Etoile (Paris, 17e) et à l'auditorium de l'Inalco courant 2018.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un vase « exceptionnel » découvert dans les fouilles d’Autun

Un vase "exceptionnel" en verre ouvragé de la fin de l'époque romaine a été mis au jour à Autun en Saône-et-Loire lors des fouilles des 230 sépultures d'une importante nécropole, a annoncé vendredi 13 novembre 2020 l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

La Rodia « met le paquet » pour continuer de faire vivre les musiques actuelles à Besançon

VIDEOS • Le deuxième confinement est en cours et La Rodia n'a pu rouvrir ses portes au public que pour quelques courtes soirées au début de l'été. Mais que se passe-t-il à l'intérieur ? Le public n'y a pas accès, pour autant, c'est une véritable fourmilière ! Entretien le 12 novembre dernier avec Manou Comby, directeur de la structure et Simon Nicolas, chargé de communication.

A Besançon, la Nuit européenne des musées se fera quand-même… mais en ligne

#NuitDesMuséesChezNous • Dans le contexte de la reprise de l'épidémie de Covid-19 et du reconfinement, l'édition 2020 de la Nuit européenne des musées n'aura pas lieu dans sa forme habituelle. La manifestation est certes maintenue pour le samedi 14 novembre, mais elle est rebaptisée "La Nuit des musées numériques" ou #NuitDesMuséesChezNous. Les musées du Centre de Besançon, musée du Temps et musée des beaux-arts et d’archéologie seront "ouverts" au public en manque de culture et de découverte, dès la tombée de la nuit...

Envie de bouquiner ? Lancement du « click and collect » dans les bibliothèques municipales de Besançon

Fermées jusqu’à nouvel ordre en raison du confinement et de la crise sanitaire, les bibliothèques municipales proposeront un service de prêt à emporter en "click and collect" à partir du vendredi 6 novembre 2020 à 14h… dans le respect des mesures sanitaires, bien sûr !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.79
nuageux
le 25/11 à 21h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
89 %

Sondage