Fousseret : "Sonorama, c'est fini !"

Publié le 25/01/2010 - 15:59
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:48

Échec culturel et non paiement des prestataires locaux, l’ardoise est lourde pour les organisateurs du festival. Las de tous ces déboires, le maire de Besançon vient d’annoncer sa volonté d’en finir avec Sonorama.

 ©
©
Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, était particulièrement remonté ce matin quand il a appris que certains prestataires du festival Sonorama, qui a eu lieu du 8 au 11 octobre, n’étaient toujours pas réglés.
 
« Cette situation ne pas durer. Je suis furieux et scandalisé. Certains fournisseurs ne sont toujours pas payés. Ce n’est pas acceptable. Nous avons été trahis et trompés ». C’est un Jean-Louis Fousseret, très agacé, qui a annoncé cet après-midi la fin de Sonorama. Il n’y aura donc pas de deuxième édition de cet évènement culturel qui plus est n’a pas répondu aux « attentes de la population ». « Un évènement froid, désincarné, élitiste», a reconnu le maire de Besançon aux côtés de son adjoint à la culture, Yves-Michel Dahoui, plutôt penaud.
 
Alors qu’un accord était intervenu entre les parties en décembre, seulement 99 000 € sur les 270 000 € encore dus aux fournisseurs locaux par les deux opérateurs (Troisième Pôle et Orphaz) ont été réglés. « Ca ne fonctionne pas. Quand ça ne va pas, il faut savoir dire stop. Il y a même un préjudice d’image par rapport à la Ville », a poursuivi le maire.
 
Un dispositif de solidarité peut-il venir en aide aux petites entreprises en attendant qu’elles puissent être remboursées ? Le maire va fait étudier cette possibilité, même si la Ville n’a « rien à se reprocher juridiquement et judiciairement ». Les entreprises concernées doivent impérativement déclarer leurs créances au tribunal de commerce de Paris.
 
Sonarama, qui a remplacé non sans polémiques Musiques de Rue, a bénéficié de 835 000 € de subventions. 370 000 € émanant de la Ville, 220 000 € du Casino de Besançon, 160 000 € du Grand Besançon, 50 000 € de la Région (dont seulement 25 000 € versés à ce jour) et 35 000 € de Kéolis. Le festival était présenté comme « un panorama sonore où s’entrechoquent arts de la rue, musiques électroniques, arts contemporains, sonores et numériques ». Au final, peu de Bisontins avaient adhéré.
 
Le maire a laissé entendre que, désormais, cet argent sera consacré à des acteurs locaux dans le cadre de manifestations qui existent déjà.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Radio campus Besançon lance la 4ème édition de son concours de podcast étudiant

Radio Campus Besançon a officiellement donné le coup d’envoi de la quatrième édition du concours régional de podcast étudiant. Les participants ont jusqu’au 15 avril 2024 pour soumettre leur production et tenter de remporter jusqu’à 500€. Cette année, le thème n’est autre que… “Espoirs”.

Un nouvel EP live pour le groupe Dead Chic

Vendredi 23 février 2024 le groupe franc-comtois Dead Chic sort un EP live de 8 titres au format digital. Enregistré lors de leur concert du 27 octobre 2023 au Boeuf sur le Toit, "The Venus Ballroom Live" propose une immersion dans ce qui fait l’ADN du groupe, la scène live.

The Prodigy, Royal Blood, David Guetta… La programmation complète des Eurockéennes dévoilée

Après l’annonce des premiers noms en décembre dernier, les Eurockéennes de Belfort viennent de lever le voile sur la programmation complète de l’édition 2024 qui aura lieu du 4 au 7 juillet sur la presqu’île du Malsaucy. En plus des David Guetta, Lenny Kravitz, Gazo et autres viennent s’ajouter de belles surprises telles que Prodigy ou encore Royal Blood. 

Le Bo district festival s’invite dans le pays de Montbéliard

En 2024, le pays de Montbéliard agglomération et ses 73 communes sont au centre du projet Capitale française de la culture. Pour l’occasion, le Moloco propose un tout nouveau festival : Bo district. Du 9 au 14 avril 2024, une vingtaine de concerts, de tous genres musicaux (électro, pop, rock, indie, rap…) ainsi que des ateliers culturels seront proposés au grand public dans différentes villes du territoire.

Pour la première fois, des Rencontres régionales du patrimoine en Bourgogne Franche-Comté

Jeudi 15 février 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, à Dijon, les premières Rencontres régionales du patrimoine, en présence de Marie- Guite Dufay, présidente de la Région, et de Nathalie Leblanc, vice-présidente à la culture et au patrimoine.

Disparition du chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa : une illustre carrière commencée à Besançon

Le chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa est décédé le 6 février dernier à l'âge de 88 ans. En 1959, il avait remporté, à tout juste 24 ans, le premier prix du Concours international de Besançon... Le début d’une remarquable carrière internationale.

Goodiiz, la boutique pop aux mille univers du centre-ville de Besançon

Irving, grand adepte de cinéma et de pop culture, a décidé de faire de sa passion, son métier. Dans une ambiance colorée aux mille univers, il a ouvert en juillet 2023 sa boutique Goodiiz dans le centre-ville de Besançon, ce qui ne manque pas d’attirer l’attention des collectionneurs, mais aussi des simples curieux qui passent par là.

Le Fica fête ses 30 ans ce samedi Vesoul

Depuis le 6 février 2024, le festival international des cinémas d’Asie de Vesoul propose de nombreuses projections et compétitions. Samedi, une cérémonie est organisée à 20h30 avec la projection en compétition de The Snow Leopard le dernier film de Pema Tseden, réalisateur tibétain 2 fois lauréat du Cyclo d’or à Vesou.  Le tout sera suivi avec un lâcher de lanternes…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.02
couvert
le 25/02 à 9h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
83 %