Frac de Franche-Comté : "Chacun peut se laisser surprendre par nos expositions"

Publié le 14/02/2014 - 13:42
Mis à jour le 14/02/2014 - 18:07

La programmation 2014 a commencé sur les chapeaux de roues au Frac de Franche-Comté à Besançon ! D'ailleurs, le premier temps fort de l'année sera la nocturne prévue ce samedi 15 février. L'occasion de découvrir le bâtiment sous un autre jour et découvrir l'exposition très attendue "Les Choses Vol.2" et d'autres surprises... Domna et Lucile, chargées de la communication du Frac nous en dévoilent les coulisses...

capture_decran_2014-02-14_a_11.07.46.png
Domna et Lucile devant une oeuvre de Bertrand Lavier, Omnium n°1, 1990, Collection du FRAC Languedoc-Roussillon © Adagp, Paris - crédit photo : Silencio©
PUBLICITÉ

maCommune.info : Quel est l’objectif de cette année 2014 pour le Frac ?

Domna : « Le Frac se veut un lieu ouvert à tous les publics, un lieu d’échanges et de rencontres. 2013, année d’ouverture de notre nouveau bâtiment, était une année exceptionnelle, nous avons accueilli plus de 30.000 personnes. »

Lucile : « En 2014 notre objectif est de faire du Frac un lieu incontournable pour les bisontins, un lieu où ils se sentent bien et où ils pourront nourrir leur curiosité ! Nous nous sommes rendues compte que beaucoup de Bisontins ne sont toujours pas venus au Frac… Je suis pourtant certaine qu’une fois sur place chacun peut se laisser surprendre par nos propositions : expositions, rendez-vous, ateliers pratiques, conférences d’initiation à l’art contemporain … Il suffit de pousser la porte ! »

Domna : « Ce serait superbe que tout le monde sache que nous sommes ‘le Frac (Fonds régional d’art contemporain)’ et pas ‘la Frac’, ça viendra un jour j’espère (rires…) »

maCommune.info : Expliquez-nous le concept de la Nocturne au Frac le 15 février.

Domna : « Cette nocturne, c’est notre premier temps fort de 2014, un moment unique pour découvrir le bâtiment de la Cité des arts sous une autre lumière. Elle se construit autour de plusieurs évènements : le vernissage de notre dernière exposition ‘Les Choses’, la présentation du travail de deux jeunes artistes en résidence au Frac en 2013, Julie Luzoir et Justin Morin, et le deuxième pressage d’un vinyle de… silence ! Les auteurs de ce vinyle collector (le premier pressage a été vendu en quelques semaines !) seront présents pour une conférence et une présentation du vinyle, et proposeront une ambiance sonore conçue spécialement pour l’occasion… »

maCommune.info : L’exposition Les Choses revient pour un volume 2 à partir du 15 février. Pouvez-vous nous livrer quelques détails de l’exposition pour donner envie au lecteur de venir ? Y aura-t-il des choses surprenantes ? des choses minuscules ? des choses énormes ? d’artistes fous ?

Domna : « Au moment où nous parlons, le montage de l’exposition s’achève et le résultat est très beau, on en est fiers ! Il y a surement des choses décalées, que le public ne s’attend peut-être pas à voir dans un lieu d’exposition : un balcon en néon, un téléphone qui nous fait entendre des poèmes et un autre dont l’écouteur et le micro sont séparés par tuyau de 52 mètres de long, un coffre-fort qui écrase un réfrigérateur, 3015 bouteilles de jus de fruits….  « 

Lucile : « …des œuvres de figures majeures de l’art contemporain, tel les sculpteurs britanniques Tony Cragg et David Mach, l’artiste français Bertrand Lavier dont certains ont pu visiter la monographie au Centre Pompidou l’année passée, mais aussi des œuvres « historiques » comme un ensemble de sérigraphies de Soupe Campbell d’Andy Warhol et une nature morte du 17ème siècle empruntée au Musée des Beaux-arts de Besançon. »

maCommune.info : Quels artistes seront à l’honneur cette année ? Y aura-t-il des artistes francs-comtois ?

Domna : « La programmation du Frac est sans cesse renouvelée, il n’y a pas d’accrochage « permanent ». Le travail de beaucoup d’artistes y est donc présenté au cours d’une année, d’autant plus qu’en 2014 le Frac proposera autant d’expositions collectives que d’expositions monographiques. Pour les expositions collectives, le public peut découvrir au Frac des œuvres des artistes franc-comtois Gérard Collin-Thiébaut, Rodolphe Huguet et Hugo Schüwer-Boss appartenant à notre fonds. »

Lucile : « Nous invitons également Jean-Christophe Norman, artiste franc-comtois dont l’oeuvre est présente dans la collection du Frac, pour sa première exposition monographique, d’octobre 2014 à janvier 2015. Dans la même période, l’artiste autrichienne Susanna Fritscher présentera « Promenade Blanche », une installation ambitieuse, conçue et produite spécialement pour la salle basse du Frac. »

maCommune.info : Quels sont les autres moments fort du Frac pour le premier semestre 2014 ?

Lucile : « Au premier semestre 2014 nous proposerons au public deux temps forts, le premier afin de célébrer le premier anniversaire du Frac et du CRR au sein de la Cité des arts lors de Portes ouvertes le samedi 12 avril. Des concerts du compositeur György Ligeti, notamment la présentation du « Poème Symphonique pour cent métronomes mécaniques », un spectacle de danse dans le hall du Frac et bien d’autres surprises tout au long de cette journée.

Un autre moment d’exception sera proposé aux bisontins le samedi 17 mai à l’occasion de la nuit des Musées puisque nous aurons l’honneur d’accueillir lors d’une même soirée l’artiste ORLAN pour une conversation mais aussi un duo de cordes de légende avec Serge Teyssot-Gay ex guitariste de Noir désir et la contrebassiste Joëlle Léandre. »

maCommune.info : Selon vos propres goûts en matière d’art, quels conseils d’expo donneriez-vous à nos lecteurs ?

Lucile : « J’ai vraiment hâte de découvrir lors de notre exposition estivale la salle haute du Frac transformé en volière par les oiseaux musiciens de l’œuvre From here to ear de Céleste Boursier-Mougenot. »

Domna :« Il est vrai que cette installation habitée par des oiseaux qui joueront de la guitare à leur insu sera poétique et insolite !  L’exposition en partenariat avec le Centre national des arts plastiques est indéniablement un des temps forts du Frac pour 2014. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

publi-info • Chaque été, la Saline royale d’Arc-et-Senans crée l’événement, à la fois par ses expositions temporaires, mais aussi au travers d’un festival des jardins. En 2019, avec la Saline royale, nous fêterons les 50 ans de Woodstock, le célèbre festival de musique qui a rassemblé 500 000 personnes en août 1969 à deux heures de New-York.

Montreux Jazz Festival : Elton John et Joan Baez en tournée d’adieu

Montreux Jazz Festival : Elton John et Joan Baez en tournée d’adieu

Outre Elton John, Joan Baez et Anita Baker en tournée d'adieu, la 53e édition du festival de jazz de Montreux (Suisse), du 28 juin au 13 juillet 2019 , invitera aussi à entendre plusieurs "légendes" de la musique, comme Sting, ZZ Top, Quincy Jones ou Lauryn Hill.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.91
couvert
le 16/07 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1016.92 hPa
Humidité
84 %

Sondage