Fusillade à Besançon : sécurisation renforcée dans le quartier de Planoise dès ce soir

Publié le 26/12/2019 - 16:30
Mis à jour le 26/12/2019 - 16:43

Suite aux coups de feu à l’arme lourde survenus ce mercredi 25 décembre 2019 vers 19h30 rue de Fribourg à Besançon, la préfecture du Doubs annonce une sécurisation renforcée du quartier « dès ce soir et dans les prochains jours »

Joël Mathurin, Préfet du Doubs © Hélène Loget ©
Joël Mathurin, Préfet du Doubs © Hélène Loget ©

"Le quartier de Planoise fera l’objet d’une sécurisation renforcée dès ce soir et dans les prochains jours avec le concours de compagnies républicaines de sécurité, le nombre de contrôles sera ainsi accru sur le quartier" annonce le préfet du Doubs qui rappelle la mobilisation de l’État, et notamment des policiers nationaux, pour la sécurité des habitants. Et de souligner que le partenariat avec la Ville de Besançon et sa police municipale "contribue à apporter une réponse plus efficace aux enjeux de sécurité du quartier".

Action conjointe entre la police et la justice : 224 procédures à Planoise contre les stupéfiants

Joël Mathurin précise que la lutte contre l’économie souterraine à Planoise en lien avec l’autorité judiciaire, a permis d’engager 224 procédures dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants sur le quartier de janvier à novembre 2019.

Depuis octobre 2018 sur le quartier de Planoise, L'État a mis en place le dispositif de quartier de Reconquête républicaine avec pour objectifs de renforcer les contacts avec la population, de lutter contre la délinquance, les trafics et les incivilités en déployant des moyens de police supplémentaires dans des lieux ciblés.

Parmi les actions les plus visibles, la Police de Sécurité du Quotidien (PSQ) déployée dans le quartier vise à lutter contre l’économie souterraine.  Une cellule dédiée de lutte contre les trafics se réunit chaque mois afin d’orienter l’action des services de l’État sous l’autorité conjointe du préfet et du procureur de la République.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Fusillade Planoise 25 décembre

Fusillade et trafic de drogue à Planoise : le parquet demande le renvoi de 27 personnes

Étienne Manteaux, le procureur de la République de Besançon a annoncé mercredi 23 mars 2022 qu’il allait demander le renvoi devant le tribunal de 27 personnes, dont huit mineurs, soupçonnés d’avoir pris part, sur fond de trafic de drogues, à des affrontements armés dans le quartier populaire de Planoise entre novembre 2019 et mars 2020.

Fusillade à Planoise : les réactions se multiplient…

Les réactions politiques se multiplient au lendemain de la fusillade dans le quartier Planoise de Besançon le jour de Noël . Des hommes cagoulés ont ouvert le feu sur un groupe avec des armes de type Kalachnikov, blessant gravement deux hommes de 30 et 31 ans et blessant plus légèrement un adolescent de 14 ans. Tous sont hors de danger. Le quartier sensible de Besançon est sous le feu des projecteurs et les réactions se multiplient, notamment à trois mois des élections municipales.

Fusillade à Planoise : Jacques Grosperrin se pose la question d’un couvre-feu…

Le sénateur LR du Doubs et premier soutien de Ludovic Fagaut dans la course à l’élection municipale de Besançon, estime que la fusillade le soir du 25 décembre 2019 à Planoise est le signe d’une situation « qui se tend encore plus de jour en jour ». Et pose clairement la question : faut-il instaurer un couvre-feu à Planoise ?

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.11
ciel dégagé
le 12/08 à 12h00
Vent
4.02 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
31 %

Sondage