Grippe aviaire: risque "élevé", volailles confinées

Publié le 05/11/2021 - 14:45
Mis à jour le 05/11/2021 - 10:37

Les éleveurs français vont devoir confiner leurs volailles, le risque relatif à la grippe aviaire passant à "élevé" en France métropolitaine en raison de la multiplication des cas dans les pays voisins, selon un arrêté publié vendredi au Journal officiel.

 ©
©

Ce relèvement du niveau de risque implique que tous les élevages de volailles enferment leurs animaux pour éviter les contacts avec les oiseaux migrateurs, potentiellement porteurs du virus d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), communément appelée grippe aviaire. C'est aussi le cas aux Pays-Bas depuis la semaine dernière.

Le gouvernement espère éviter la répétition de l'hiver dernier: la France avait recensé près de 500 foyers d'influenza aviaire dans des élevages de volailles, principalement dans le Sud-Ouest réputé pour sa production de foie gras. La crise n'avait pu être enrayée qu'au prix de l'abattage de plus de 3,5 millions de volailles, essentiellement des canards.

"L'emballement de la dynamique d'infection dans les couloirs de migration justifie l'élévation du niveau de risque", à "élevé" sur "l'ensemble du territoire métropolitain", indique l'arrêté qui entre en vigueur immédiatement.

"Depuis le début du mois d'août, 130 cas ou foyers d'influenza aviaire ont été détectés dans la faune sauvage ou dans des élevages en Europe notamment au bord de la mer du Nord et de la mer Baltique, dont trois foyers dans des élevages allemands", recense le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

"Dans le même temps, la claustration de tous les élevages professionnels a été décidée aux Pays-Bas à la suite de la détection d'un foyer dans un élevage de poules pondeuses. En Italie, six foyers ont été détectés dans des élevages de dindes de chair dans la région de Vérone depuis le 19 octobre", poursuit le ministère.

Des cas ont aussi été détectés en France, mais uniquement dans des élevages non-professionnels jusque-là, ce qui permet de conserver le statut "indemne" d'influenza qui conditionne des débouchés à l'export.

Les cas français concernent "trois basses-cours contaminées" dans les Ardennes et dans l'Aisne, rappelle le ministère.

Le niveau de risque était déjà passé à "modéré" le 10 septembre. Les éleveurs situés dans près de 6.000 communes devaient dès lors confiner leurs volailles, en particulier le long de la façade Atlantique et du couloir rhodanien - des zones humides prisées par les oiseaux migrateurs.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Week-end hivernal et neige jusqu'à lundi matin

L’hiver est bien là, avec ses pluies glacées, ses quelques flocons et ses températures proches de zéro. De la neige est attendue dès 300 mètres d'altitude avant une accalmie samedi après-midi et le retour d'averses neigeuses dans la soirée (vers 400m) et dimanche matin jusqu'en plaine (200m). Dimanche soir et jusqu'à lundi midi, on attend de la neige, parfois en quantité.

« La forêt est notre avenir » : les employés de l’ONF réclament des bras et une vision

"La forêt peut nous sauver si on la préserve": des centaines d'employés de l'Office national des forêts (ONF) ont manifesté jeudi pour demander la "renégociation du contrat avec l'État" qui prévoit 500 suppressions de postes, et une vision d'avenir pour affronter le changement climatique.

Lutter contre la déforestation importée

La France veut faire de la déforestation importée une priorité lors de sa présidence de l'UE et a mis au point des outils qui permettent aux entreprises de ne pas acheter de matières premières contribuant à ce phénomène, a indiqué la secrétaire d'Etat Bérangère Abba. Un guide de bonnes pratiques des achats public a été édité en ce sens à destination des collectivités locales.

Rassemblement pour le climat : environ 150 personnes à Besançon

De nombreuses manifestations se sont déroulées dans de nombreuses villes du monde, ce samedi 6 novembre 2021. L'objectif : accroître la pression sur les négociateurs réunis à la COP26. Organisé au dernier moment, le rassemblement a réuni 150 personnes à Besançon place Pasteur.

Rassemblement pour le climat à Besançon

Après l'appel à l'action devant l'urgence climatique de milliers de jeunes à Glasgow, des dizaines de milliers de manifestants sont à nouveau attendus samedi dans la ville hôte de la conférence sur le climat et dans le monde. A Besançon, le rassemblement est organisé à 14h30 au départ de la place Pasteur.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.33
légères chutes de neige
le 28/11 à 6h00
Vent
2.94 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
98 %

Sondage