Hausse de la TVA dans les centres équestres : de 800 à 2.000 manifestants à Dijon

Publié le 09/11/2013 - 17:00
Mis à jour le 09/11/2013 - 17:00

Environ 2.000 personnes selon les organisateurs, 800 selon la préfecture de Côte-d’Or, ont manifesté, à pied et à cheval, ce samedi 9 novembre 2013  à Dijon pour protester contre la hausse de la TVA pour les centres équestres. Selon le porte-parole du mouvement « Une bombe sur les bombes », Mathieu Lhuillier, le cortège, où ont pris place des chevaux, des poneys et plusieurs dizaines de véhicules tractant des vans, s’est étiré sur « plus d’un kilomètre » dans les rues de Dijon.

« une bombe sur les bombes »

"La hausse de la TVA, c'est 2.000 centres équestres et 6.000 emplois qui vont être supprimés", a déclaré à l'AFP M. Lhuillier.  "C'est une mesure qui va coûter cher aux contribuables, tout en mettant de nouveau l'équitation, qui était devenu moins huppée, hors de la portée de tous. Ce sera un retour en arrière", a-t-il ajouté. La préfecture de Côte-d'Or n'avait relevé "aucun incident" à la mi-journée. Une délégation a été reçue par l'attaché parlementaire du sénateur-maire PS de Dijon François Rebsamen et le député PS de Côte-d'Or Laurent Grandguillaume, selon la préfecture.

A partir de 2014, les centres équestres ne bénéficieront plus de la TVA réduite à 7% et passeront au taux le plus élevé à 20%. Cette décision vise à mettre les centres équestres en conformité avec la règlementation européenne, sous peine de sanctions. La Commission européenne estime que le taux réduit ne doit concerner que la vente de chevaux pour l'alimentation ou la production agricole et ne doit donc pas être appliqué aux loisirs.

"Il y a des possibilités d'adapter la législation française pour qu'elle soit eurocompatible et du jour au lendemain, on nous annonce une hausse de 13
points de TVA, a déploré M. Lhuillier.   Selon le porte-parole, "le moral de la profession est au plus bas et ça, ça n'a pas été calculé par le gouvernement".

Plus de 2,3 millions de Français pratiquent le sport équestre dans près de 7.000 centres. Il s'agit de la troisième fédération sportive derrière le 
football et le tennis, selon le groupement hippique national.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

172 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 3e trimestre 2023

Au cours du troisième trimestre 2023, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accompagné près de 1.700 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse. Des investissements dynamiques et "à la hauteur des enjeux pour l’eau dans le contexte de changement climatique" pour l’agence de l’eau.

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.81
légère pluie
le 05/03 à 6h00
Vent
3.58 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %