Haute-Saône : un couple retrouvé mort dans une maison incendiée

Publié le 20/06/2020 - 09:08
Mis à jour le 20/06/2020 - 06:44

Un couple a été découvert mort vendredi 19 juin 2020 dans sa maison volontairement incendiée en Haute-Saône, une arme à feu près du corps de l’homme, a-t-on appris auprès du parquet de Vesoul, qui envisage l’hypothèse d’un « drame familial ».

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Les secours ont été prévenus par le fils de 18 ans de cette femme, qui a vu un violent incendie prendre dans leur maison, située à Autoreille, qu'il venait de quitter pour faire des courses, a expliqué à l'AFP le procureur de la République à Vesoul, Emmanuel Dupic.

Les pompiers ont maîtrisé le sinistre puis découvert deux corps à l'intérieur de la maison.

Le corps de l'homme, âgé de 47 ans, se trouvait en bas dans le salon, tandis que celui de la femme de 41 ans gisait à l'étage, dans la chambre. "On pense que le feu a été mis à l'étage, où se trouvait la femme", selon M. Dupic.

"Nous travaillons sur l'hypothèse d'un drame familial"

Une arme a été retrouvée près de l'homme, mais à ce stade, on ignore si les corps portent des impacts de balles, a-t-il indiqué, précisant que les autopsies auraient lieu lundi. "Il s'agit de deux morts violentes avec un incendie qui a été volontairement provoqué", a-t-il souligné. "Nous travaillons sur l'hypothèse d'un drame familial".

Trois jerricans vides ont été retrouvés au rez-de-chaussée de la maison. En couple depuis 16 ans, inconnues de la justice, les deux personnes décédées avaient plusieurs enfants, dont un en commun. L'homme était employé et la femme infirmière.

L'enquête, ouverte pour recherche des causes de la mort, a été confiée à la brigade de recherches de Vesoul.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.89
couvert
le 16/04 à 6h00
Vent
5.03 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %