Il fonce sur le véhicule de police lors d’une course poursuite à Besançon

Publié le 06/04/2024 - 17:31
Mis à jour le 06/04/2024 - 17:31

Le 4 avril 2024, un homme de 28 ans a été interpellé après avoir joué au chat et à la souris avec les policiers dans Besançon. Alcoolisé, il a été placé en garde à vue et a reconnu les faits. 

 © Elodie R
© Elodie R

Les policiers ont d’abord remarqué l’homme à bord de son Audi circulant à vive allure au niveau de l’avenue Carnot. La patrouille de police a tenté d’intercepter le véhicule mais celui-ci roulant à vive allure, elle n’a pas été en mesure de le rattraper. 

Le propriétaire a néanmoins été identifié et les policiers de la BAC ont mis en place un dispositif de surveillance devant le domicile du suspect résidant rue Urbain le Verrier. L’homme est arrivé sur les lieux vers 1h15 du matin mais a aussitôt aperçu le véhicule de police et a repris la fuite en percutant celui-co sur le côté arrière droit. Malgré une roue arrière crevée après l’utilisation d’un "stop stick" le conducteur a une nouvelle fois pu échapper aux agents de police. 

L'homme a reconnu les faits

La géolocalisation de son portable a toutefois enfin permis aux gendarmes cette fois de retrouver l’homme et de l’interpeller alors qu’il s’était endormi à bord de son véhicule stationné en bordure de la départementale 5 dans le secteur de Noironte-Recologne. 

Interpellé et conduit au commissariat, l’homme, dont le taux d’alcool a été contrôlé à 0,85 mg/l d’air expiré, a été entendu après complet dégrisement. Selon les policiers, il a reconnu les faits malgré le fait qu’il ne semblait se souvenir que de très peu d’éléments. 

Il a été présenté au substitut du procureur en vue d’une comparution immédiate le 5 avril 2024. Le résultat de l’audience n’était pas connu au moment de la rédaction de cet article. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.9
couvert
le 27/05 à 3h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %