Alerte Témoin

Il y a 70 ans, Dino Lipatti jouait le dernier récital de sa vie au Festival de musique à Besançon...

Publié le 16/09/2020 - 16:13
Mis à jour le 16/09/2020 - 17:06

HISTOIRE •

C'est très exactement le 16 septembre 1950, il y a donc tout juste soixante-dix ans aujourd'hui même, que le jeune pianiste prodige roumain Dinu Lipatti donnait, dans le cadre du IIIème Festival de Musique de Besançon, son dernier récital. Jean-Claude Périat, historien de la Franche-Comté, nous le raconte...

Dinu Lipatti
Dinu Lipatti

Atteint de la rare maladie de Hodgkin (lymphome) mortelle à l'époque, il devait décéder moins de 3 mois plus tard, le 2 décembre 1950 à Genève, à l'âge de 33 ans. Il est enterré au cimetière genevois de Chêne Bourg.

Il était arrivé à Besançon la veille du concert accompagné de 4 personnes de son entourage dont son épouse née Madeleine Cantacuzène professeur de piano de renom et son docteur personnel. Selon les témoignages de l'époque l'état du pianiste virtuose s'était brusquement aggravé le jour même où il allait se produire devant le public bisontin. Il avait un brusque accès de fièvre et des crises douloureuses. Il devenait évident que ce concert serait annulé.

Néanmoins, quand l'artiste apprit que la Salle du Parlement située dans le Palais de Justice était déjà pleine d'amateurs qui se pressaient jusque sur la scène, à 15 heures, soit 2 heures avant le début de l'événement, il revint sur sa décision par respect pour son public. Il est vrai que sa crise s'était momentanément apaisée et qu'il se sentait mieux. Malgré cette amélioration il ne fut pas en mesure de gravir seul les marches de l'escalier qu'il devait emprunter avant de s'assoir sur le tabouret devant le beau piano Gaveau que le Festival lui avait destiné pour son récital.

Les photos prises lors du concert montre un être à bout de force. Néanmoins cet épuisement physique n'est pas perceptible dans la suite des interprétations des oeuvres choisies pour ce récital. Ce jour-là le jeu de Lipatti fut d'une humanité inégalée. Ce dernier fut mis comme jamais auparavant il ne le fut au service de la sincérité et de la passion de l'interprète pour ses compositeurs et leur musique. Ses adieux au public furent empreints d'une grande émotion, véritablement déchirants.

Ce dernier récital de Dinu Lipatti s'acheva sur les accords du Choral de Johann Sebastian Bach "Jesu bleibet meine Freunde" (Jésus reste mon ami). Une page se tournait : La carrière professionnelle de ce maestro en pleine possession de ses moyens et qui fut foudroyé en pleine jeunesse s'achevait et celle de la légende du mythe Dinu Lipatti allait bientôt commencer et se poursuivre toujours aussi vivace de nos jours parmi les mélomanes.

Dinu Lipatti interpréta à Besançon les oeuvres suivantes :

  • Johann Sebastian Bach : Partita N°1 en si bémol majeur.
  • Wolfgang Amadeus Mozart : Sonate pour clavier N°8 en la mineur.
  • Franz Schubert : 4 impromptus Opus 90 (2 extraits N°3 en sol bémolmajeur.
  • Frédéric Chopin : 13 valses

Les bandes originales enregistrée lors du récital ont été redécouvertes et retravaillées avec les techniques du son moderne. Une intégrale de ce concert mythique est proposée sur l'album du label Solstice/ FYSOCD358

(Texte : Jean-Claude Périat)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

73e « édition limitée » du Festival de musique de Besançon : 10.000 spectateurs étaient au rendez-vous

La 73e "édition limitée" du Festival s’est terminée ce dimanche 20 septembre sur les notes tango d’Orquesta Silbando au Grand Kursaal à Besançon, concert retransmis en plein-air sur écran géant et en direct sur Internet. 10.000 spectateurs étaient présents aux 30 concerts du festival...

« Il n’était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle » selon Anne Vignot

La cinquième édition du festival Livres dans la Boucle à Besançon a été inaugurée ce samedi 19 septembre 2020 à la Cité des Arts. À cette occasion, la maire et présidente de Grand Besançon Métropole a déclaré qu"'il n'était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle" alors que cette édition se déroule en pleine crise de la covid-19.

Le Gentil Godjo veut « faire la nique au marché de l’art » lors de sa prochaine expo

Artiste bisontin qu'on ne présente plus, le Gentil Godjo organise une exposition unique de ses œuvres picturales à la Maison de quartier municipale Grette Butte les 2, 3 et 4 octobre 2020. Pourquoi unique ? L'artiste invite les visiteurs à repartir avec une de ses œuvres gratuitement "pour faire la nique au marché de l'art qui ne parle que de gros sous". Le titre de cette expo : "La foire de l'art hors de prix du Gentil Godjo".

Le Lion et la Citadelle de Belfort, élus monuments préférés des Français

Cet été, le Lion de Bartholdi et la Citadelle ont été sélectionnés pour représenter la région Bourgogne Franche-Comté lors de l’édition 2020 du "Monument préféré des Français" parmi 14 nouveaux monuments en compétition. Finalistes au côté de deux autres monuments, le Lion et la Citadelle ont été élus.

"Livres dans la Boucle" : trois week-ends pour fêter la rentrée littéraire à Besançon

60 auteurs sur chaque week-end • Covid-19 oblige, le cinquième chapitre des "Livres dans la Boucle" de Grand Besançon Métropole  s'écrira sur trois week-ends les 19-20, 26-27 septembre et 3-4 octobre 2020. Une édition "particulière" sous un autre format, mais qui permettra de retrouver 180 auteurs et une soixantaine de rencontres avec des temps forts comme la lecture musicale d'Olivia Ruiz en ouverture et la désormais traditionnelle dictée.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.43
    légère pluie
    le 23/09 à 21h00
    Vent
    2.11 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    94 %

    Sondage