Jacques Krieger, le maire de Roche-lez-Beaupré, agressé vendredi

Publié le 29/03/2021 - 17:58
Mis à jour le 29/03/2021 - 17:58

Le maire de la commune du Grand Besançon a été agressé devant sa mairie avec une bombe à poivre alors qu’il avait voulu reprendre un jeune homme qui avait traversé une voie ferrée en dehors du passage protégé.

Jacques Krieger © Mairie de Roche-lez-Beaupré
Jacques Krieger © Mairie de Roche-lez-Beaupré

C'est pour avoir voulu rappeler les règles à un jeune homme de 17 ans que le maire de Roche-lez-Beaupré âgé de 71 ans a reçu au visage le jeu d'une bombe lacrymogène, lui valant deux jours d'ITT.

Jacques Krieger avait vu le jeune homme passer le jeune homme par-dessus le grillage. Le ton serait rapidement monté entre lui et le jeune homme originaire du village.

Le maire a porté plainte auprès des gendarmes qui ont pu visionner les images de vidéosurveillance filmant l'altercation juste devant la mairie. L'enquête est selon les gendarmes toujours en cours.

Soutiens

Suit à cette agression, Jacques Kriger a reçu de nombreux soutiens des élus de la communauté urbaine du Grand Besançon et des conseillers départementaux de la majorité du Doubs.

"Nous ne pouvons rester silencieux face à ces attaques qui sont de plus en plus présentes dans la vie des élus locaux" indiquent-ils en apportant leur soutien total et entier à Jacques Krieger, mais aussi à la maire de Montbéliard Marie-Noëlle Biguinet qui souhaite porter plainte une seconde fois contre le rappeur M2Z déjà été placé en garde à vue début mars pour l'avoir insultée dans une de ses chansons.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.08
ciel dégagé
le 02/07 à 6h00
Vent
1.88 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
70 %

Sondage