Jean-François Verdier : " Un orchestre doit faire découvrir la musique aux enfants"

Publié le 03/10/2014 - 16:12
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:16

Avec  la création « Pierre et le loup… et la Suite » (à partir de ce vendredi au théâtre Ledoux) en lien avec l’auteur jeunesse Bernard Friot, l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté a décidé de mettre la musique classique à la hauteur des plus petits. Jean-François Verdier, chef d’orchestre et directeur artistique et musical nous dévoilent les temps forts de cette nouvelle saison…

Musique classique

maCommune.info : présentez-nous  en deux mots l’orchestre Victor Hugo Franche-Comté !  Depuis quand le dirigez-vous et quelle impulsion culturelle souhaitez-vous lui donner ?

Jean François Verdier : En deux mots, je dirais jeune orchestre… ou orchestre dynamique ! Avec plus de mots je dirais que l'orchestre Victor Hugo Franche-Comté est un orchestre à vocation régionale, ce qui signifie que nous jouons sur l'ensemble du territoire franc-comtois, aussi bien à Besançon et à Montbéliard que dans d'autres villes de la région comme Dole, Lons-le-Saunier, Gray, Fraisans ou encore Baume-les-dames. Cet orchestre compte environ 70 musiciens. Je le dirige depuis quatre ans et notre leitmotiv et d'apporter de la musique et du bonheur dans la vie des gens et de leur faire découvrir des choses auxquelles ils ne s'attendraient pas forcément.

Une nouvelle saison s’annonce avec une création "fil rouge" Pierre et le loup…et la suite ! Comment avec vous travaillé avec Bernard Friot sur ce projet ? 

Il est évident qu'un orchestre doit faire découvrir la musique aux enfants. Nous proposons toute l'année un certain nombre d'actions en ce sens. Avec Bernard Friot, il s'agit de notre deuxième collaboration, car nous avions déjà créé ensemble le conte musical Anna, Léo et le gros ours de l'armoire, destiné aux tout-petits. 

Cette fois-ci nous nous sommes amusés à inventer la suite du célèbre Pierre et le loup (1936) de Prokofiev. L'idée n'étant pas de vouloir imiter ou égaler Prokofiev, mais plutôt de lui rendre hommage et d'imaginer une histoire qui aurait lieu non pas en 1936, mais à notre époque. Bernard Friot a écrit le texte et j'ai composé la musique. Ce concert est pensé comme un cadeau, car «Pierre et le loup» est une œuvre culte qu'on a toujours plaisir à découvrir ou à redécouvrir. 

Ce nouveau conte sera bientôt enregistré en livre-disque par l'orchestre (avec Pierre etle loup) et sera édité par Milan. 

Pour vous quels seront les autres temps forts de cette saison ? Comment définiriez-vous cette saison? Et pourquoi ?

Chaque concert que nous proposons fait découvrir une facette particulière de la musique. Par exemple nous proposerons cette année un concert avec de formidables chanteurs russes du Bolchoï, nous accueillerons aussi une grande dame du piano Anne Queffélec.

Nous fêterons la nouvelle année avec la projection d'un monument du 7e art "Les lumières de la ville" de Charlie Chaplin où l'orchestre jouera en direct la musique composée par Chaplin lui-même. 

Le jazz continue également d'être présent dans notre saison à travers cette année le concert Megapolis, une composition du jeune jazzman Guillaume Saint-James, nous accueillerons le meilleur hautboïste du monde, François Leleux, la directrice suédoise de la maîtrise de Radio France Sofi Jeannin...

Pour vous faire un avis, je ne peux que vous conseiller de feuilleter notre plaquette de saison et notre site internet.

Un message à destination de votre public, mais aussi auprès de ceux qui seraient moins habitués à la musique classique ?

Venez! Vous risquez d'être surpris et de passer un beau moment !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

Mardis des rives : le programme des soirées estivales au bord du Doubs…

Du 9 juillet au 27 août 2024, le festival Mardis des rives, organisé et financé par Grand Besançon Métropole, est de retour ! Au total, ce sont huit concerts gratuits qui seront proposés dans le Grand Besançon. Animations, restauration, bibliobus... zoom sur ces soirées estivales le long du Doubs.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.95
ciel dégagé
le 25/06 à 3h00
Vent
2.26 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
94 %