Alerte Témoin

Jeune à scooter tué à Sens : le policier mis en examen

Publié le 16/09/2019 - 10:40
Mis à jour le 16/09/2019 - 10:19

Le policier qui a causé un accident ayant entraîné la mort d'un adolescent de 16 ans à Sens (Yonne) a été mis en examen, ce dimanche 15 septembre 2019, pour "homicide involontaire aggravé" et a été placé sous contrôle judiciaire, a indiqué le parquet de Sens.

"Il a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé par deux circonstances : la prise d'alcool et le refus de priorité à droite", a déclaré à l'AFP Arnaud Laraize, le procureur de la République de Sens. L'homme de 32 ans, formateur au tir à l'école de police de la ville, était au volant de sa voiture personnelle lors de l'accident. Il a été placé sous contrôle judiciaire, a-t-il précisé.

Vendredi soir, la victime roulait à scooter sur une avenue de la ville quand le policier, arrivant en sens inverse au volant de son véhicule, l'a percuté en voulant tourner à gauche. "Il ne l'a semble-t-il pas vu, il n'a pas respecté la priorité à droite et
le scooter s'est encastré dans la voiture", avait alors précisé le parquet d'Auxerre, qui a confié l'enquête à la brigade de recherches de la gendarmerie de Sens.

Le policier présentait un taux d'alcoolémie positif de 0,56 mg par litre d'air expiré.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Dénonciations de « violences sexuelles » à l’ISBA :  victimes ou témoins appelés à se rendre au commissariat

Une enquête a été ouverte après que des élèves de l'école des Beaux-Arts de Besançon ont dénoncé des "violences sexuelles" sur une page Facebook intitulée "Balancetonecoledart". Etienne Manteaux, le procureur de Besançon invite "toute personnes qui aurait subi ou été témoin de faits de cette nature à venir en faire une déposition au commissariat."

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.62
    peu nuageux
    le 23/09 à 18h00
    Vent
    1.85 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    48 %

    Sondage