La compagnie franc-comtoise Les menteurs d'Arlequin se prépare pour le festival d'Avignon !

Publié le 20/05/2016 - 12:12
Mis à jour le 21/02/2018 - 11:36

Thomas Personeni, metteur en scène et auteur, et Julien Lopez, comédien, se préparent à partir au festival d’Avignon avec un projet de la compagnie franc-comtoise Les Menteurs d’Arlequin. Du 7 au 30 juillet 2016, ces hommes de théâtre de Besançon présenteront « Il faut que tu attendes mon retour », d’après l’histoire vraie du soldat Lucien Bersot

La compagne Les menteurs d’Arlequin en route pour le festival d’Avignon ! from maCommune.info on Vimeo.

En tant que producteur de spectacles et metteur en scène, ce sera une première au festival d'Avignon pour Thomas Personeni. En revanche, Julien Lopez n'en sera pas à son coup d'essai : il a déjà joué plusieurs spectacles pendant le Off du festival et y a déjà vécu et fait une partie de ses études théâtrales au conservatoire d'Avignon.

"Il faut que tu attendes mon retour" sera joué au théâtre Au bout là-bas, au 23, rue Noël Antoine Biret à Avignon, un confortable petit théâtre de 50 places. Un espace de recherche et de création plusieurs mois dans l’année, mais aussi un lieu qui privilégie durant le festival, les formes de proximité d’un théâtre d’art accessible et saltimbanque où la simplicité se moque de l’artifice.

A propos de Thomas Personeni

A la mise en sce?ne et a? l’e?criture, 30 ans. Fondateur de la compagnie avec Jacqueline Henry-Leloup en 2004.
Il en reprend la direction en 2014. Metteur en sce?ne, come?dien, auteur (Me?moire(s) de Guerre, Il faut que tu attendes mon retour), professeur de Lettres Modernes et d’art dramtique. Mise en sce?ne : Sous Contro?le, de Frederic Sonntag (Assistant a? la mise en sce?ne), 27 remorques pleines de coton de Tennessee William - 2013 (Compagnie de la Brindille), Me?moire(s) de Guerre – 2014/2015 (Cie Les Menteurs d’Arlequin), Il faut que tu attendes mon retour – 2014 (Cie Les Menteurs d’Arlequin), Me?re courage et ses enfants de Brecht -2015- 2016 (En cre?ation – Cie Les Menteurs d’Arlequin)

Il enseigne l’art dramatique aux adultes au sein de l’e?cole de the?a?tre de la compagnie et intervient sur des ateliers spe?cifiques (Lyce?es & colle?ge, publics spe?cifiques). 

A propos de Julien Lopez

A la sce?ne, 30 ans re?volus, Depuis 2001 dans la compagnie, Forme? en lyce?e option the?a?tre, avec Thomas, il poursuit ses e?tudes au conservatoire de Besanc?on sous la direction de Fre?de?rique Aufort, puis au conservatoire d’Avignon sous la direction de Pascal Papini. Fort de plusieurs cre?ations avec la compagnie Les Menteurs d’Arlequin (Dont La Reine Morte de Montherlant ou encore Me?moire(s) de Guerre), d’une expe?rience professionnelle parisienne de trois ans et d’un bref passage au Cirque Plume, il met son expe?rience et son ze?le, au service de la compagnie. 

La compagnie Les menteurs d'Arlequin

Au commencement était un groupe d’une dizaine de jeunes adolescents qui ont débuté l’apprentissage de la pratique théâtrale au collège sous la direction de Jacqueline Henry-Leloup, metteur en scène et professeur. A la sortie du collège, ces jeunes filles et ces jeunes garçons, pleins de fougue, l’envie de pratiquer le théâtre chevillée au corps, ont décidé de continuer. Sur la proposition du maire d’Ornans, Jean-François Longeot, et sous l’impulsion de Jacqueline Henry-Leloup, ils fondent en 1998 un atelier théâtre au sein du service culturel d’Ornans.

Ce n’est qu’au bout de 5 années de création que l’atelier devient Les Menteurs d’Arlequin, trouvant là un nom que la compagnie ne quittera plus. Elle institutionnalise son nom et son existence en 2004 en se constituant association Loi 1901 et en développant son activité théâtrale et les tournées de ses spectacles.

En 2007, la compagnie est conventionnée par la ville d’Ornans qui souhaite soutenir matériellement et financièrement son travail. Dès lors, Les Menteurs d’Arlequin n’ont cessé de créer et de produire des spectacles venus d’horizons et de genres très différents. C'est ainsi qu'ils ont, à ce jour, présenté quinze pièces dans un répertoire très éclectique allant du XVIème au XXème siècle, du Brésil à la France en passant par Haïti, l'Angleterre, l'Allemagne, l'Italie ; de Pagnol, Orwell, Obaldia, Ariano Suassuna, Goldoni, Roumain, Labiche, Feydeau, Musset, Brecht, Haudecoeur, Gozzi, Montherlant à Molière.

Prochains spectacle de l'école de théâtre : 

  • Le 8 juin à 20 heures à la Cale d'Ornans
  • Le 17 juin à 21 h 30 à la Visitation d'Ornans
  • Le 22 juin à 19 h 30 à l'espace culturel de Quingey
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 27.31
couvert
le 18/06 à 12h00
Vent
4.68 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
48 %