La fin du "Paru-Vendu"

Publié le 03/11/2011 - 16:09
Mis à jour le 03/11/2011 - 17:11

L’annonce sans surprise ce jeudi matin à Lyon de la liquidation judiciaire du Paru-Vendu marque la fin d’une ère. Les journaux gratuits de petites annonces sont, entre autre, victimes des mastodontes de l’internet. La crise aura précipité la chute. Il n’y aura désormais plus de "Paru Vendu" dans les boîtes aux lettres.

PUBLICITÉ

 

En Franche-Comté, une soixantaine de salariés travaille pour la Comareg du groupe Hersant. A Besançon, l’équipe commerciale du Paru Vendu composée de cinq personnes est directement impactée. Mais ce n’est pas une surprise, les chiffres d’affaires de ces journaux gratuits sont en berne depuis 2005. Malgré des plans successifs en 2008 puis en 2010 lors du redressementn la Comareg,  Paru Vendu n’a pas résisté.

Le journal ( ex Bonjour ou Gab 25) avait été crée en 1968 à Grenoble par Paul Dini. C’était l’un des leaders de la presse gratuite avec, à son apogée, plus de 300 titres sur toute la France. Il avait été cèdé au groupe Hersant en 2002 pour 120 millions d’euros.

Aujourd’hui, le tribunal de commerce de Lyon a prononcé la mise en liquidation de Paru Vendu et d’Hebdoprint. 1 650 salariés sont concernés. Le Figaro indique que deux offres de reprise partielles pourraient concerner le site Internet de la Comareg et le journal « Les Nouvelles de l'immobilier basé à Dijon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès « Mon 1er toit comtois », un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.59
couvert
le 20/10 à 6h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1006.3 hPa
Humidité
93 %

Sondage