La Galerie de la Danse met en place des horaires aménagés à partir de septembre…

Publié le 12/05/2021 - 17:00
Mis à jour le 26/05/2021 - 10:36

Un dispositif spécifique de classe danse à horaires aménagés sera proposé par la Galerie de la Danse à partir de la rentrée de septembre 2021. L’audition des élèves intéressé(e)s est programmée le 5 juin, si la situation sanitaire le permet.

 © La Galerie de la Danse
© La Galerie de la Danse

Les classes à horaires aménagées permettent aux élèves motivés, garçons ou filles, du collège au lycée, de suivre conjointement leur scolarité et des cours de danse au quotidien. 

Quels cursus ?

Pour la prochaine rentrée scolaire du mois de septembre, les élèves auront la possibilité de suivre 2 cursus au choix : l’un à dominante classique ou l’autre pluridisciplinaire (jazz, contemporain, classique, rythmique, hip hop).
Quelque soit le cursus choisi, le principe reste le même : les élèves bénéficient d’un cours de danse par jour prévu à 16h30 pour les collégiens et à 18h pour les lycéens. 

Pour les deux classes, des interventions extérieures ponctuelles avec des kinésithérapeutes, des musiciens, des diététiciens, seront organisées pour compléter la formation.

Concernant les collégiens, un partenariat a été mis en place avec le Collège Notre-Dame. Il permet d’assurer une veille et un suivi de la scolarité tout au long de l’année. 

"L’objectif des classes à horaires aménagés est non seulement d’améliorer les compétences techniques des élèves mais également de favoriser l’épanouissement chorégraphique. Par là même, il concerne tous les danseurs ou danseuses amateurs qui souhaitent s’investir dans un projet collectif et fédérateur", explique la Galerie de la Danse. 

Infos +

  • Pour les accompagner, une équipe de professeurs reconnus a été spécialement constituée. C’est cette même équipe qui sera présente pour l’audition du 5 juin. 
  • Pour plus d’informations sur les tarifs et les modalités de l’audition : 
  • contact@galeriedeladanse.fr 
  • La Galerie de la Danse est située rue Midol à Besançon. Ses espaces sont entièrement dédiés à la danse et aux activités d’expression et de bien-être.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Une Doubienne retrace son parcours de vie chaotique dans une autobiographie

Flo Lavie réside actuellement dans le Grand Besançon et a récemment sortie un livre intitulé Nous, les écorchées vives dans lequel elle raconte les violences  qu’elle a subie tout au long de sa vie. Elle sera en séances de dédicaces le 3 décembre à la Fnac de Morteau. 

Un Bisontin publie un livre à lire à deux

Paul Peseux est né et a grandi à Besançon. Début 2020, il a eu l’idée d’écrire Camille et Nicolas, le premier livre qui se lit à deux et à voix haute. Il est aujourd’hui commercialisé dans quelques librairies parisiennes et disponible en ligne sur son site internet en attendant de trouver d’autre librairies désireuses de l’acquérir. Nous l’avons rencontré pour qu’il nous parle de son concept innovant. 

Le documentaire d'un réalisateur bisontin primé dans un festival international

Vous vous rappelez peut-être l'avoir vu pour la première fois au cinéma Mégarama-Beaux-Arts le 8 Juillet 2021, eh bien l'aventure continue pour ce film-documentaire signé du réalisateur bisontin Bertrand Vinsu... Danube : en route vers la plus grande cave à vin du monde a été sélectionné en compétition officielle du 7e Festival International du Film Indépendant SMR13, qui s'est déroulé du 17 au 20 novembre 2022 près de Martigues dans les Bouches-du-Rhône. Il y a remporté le prix de la meilleure musique originale !

Vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon : la Ville de Besançon appelle à une union face au racisme

Ce mercredi matin, deux jours après la dégradation de la statue de Victor Hugo, la Ville de Besançon a découvert stupéfaite que « L'homme et l'enfant », statue de l’artiste Ousmane Sow située au monument aux morts des Glacis, a également été recouverte de peinture blanche sur les mains et le visage.

Un streamer reproduit la ville de Besançon sur Minecraft avec des enfants

Tristan Mancini, plus connu sous le pseudonyme d'Anaximore sur la plateforme de diffusion Twitch, est un streamer bisontin. Passionné par Minecraft, célèbre jeu-vidéo cubique de survie mais aussi de construction, il a décidé de reproduire la ville de Besançon "in game" avec l'aide d'enfants de la Maison de quartier Grette-Butte. Un projet de (très) grande ampleur.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.32
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
81 %