La maison Pasteur à Arbois a besoin de 350.000 €

Publié le 23/03/2021 - 17:35
Mis à jour le 28/03/2021 - 11:29

Appel aux dons • La fondation du Patrimoine lance une collecte pour restaurer et aménager la maison de Louis Pasteur à Arbois qui abrite notamment le laboratoire et la bibliothèque du père de la vaccination. Le projet de restauration de « plus d’un million d’euros » vise à doubler la fréquentation à plus de 40.000 visiteurs par an alors que le bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur sera célébré en 2022.

La maison Pasteur est gérée depuis 2014 par l’établissement public de coopération culturelle Terre de Louis Pasteur. Il est nécessaire de sauvegarder, rénover et équiper le bâtiment, son jardin et ses riches collections afin d’en faire un site privilégié de culture scientifique au profit d’un plus large public, en particulier les scolaires et les nombreux visiteurs de la région.

En 2022 d’importantes festivités seront organisées pour commémorer dans différents sites en France et à l’étranger le bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur (le 27 décembre 1822).

"C'est une maison dans son jus, extraordinairement parlante, on a l'impression que Pasteur était là hier, il suffit de mettre la table et il va arriver", indique la biologiste Pascale Cossart, secrétaire perpétuelle de l'Académie des Sciences qui est propriétaire des lieux.

Située à Arbois, le long de la rivière Cuisance, cette maison date de la fin du XVIIIe et du XIXe siècle. La Maison Pasteur, où rien n'a changé, ou presque depuis 1894, abrite notamment le laboratoire du scientifique, l'un des seuls laboratoires privés du XIXe siècle ainsi conservés. C'est dans cette pièce équipée d'un four à incubation, avec l'eau courante et le gaz, au milieu d'une multitude de fioles de verre, que le microbiologiste réfléchit aux maladies de la vigne, à la pasteurisation ou encore à son fameux vaccin contre la rage, inventé en 1885. "Pasteur était connu en France pour la pasteurisation, mais avec le vaccin contre la rage, il devint une star planétaire !", souligne Sylvie Morel, directrice de l'établissement public qui gère la Maison Pasteur.

"On est en plein dans l'héritage de Louis Pasteur", renchérit Mme Cossart. La crise sanitaire "remet sur le devant de la scène l'importance de la vaccinologie, l'importance des vaccins, l'importance de la connaissance des recherches".

L'objectif est notamment de rénover les façades extérieures, les huisseries, d'ouvrir au public le deuxième étage où se trouve la bibliothèque de Pasteur et d'installer un ascenseur pour rendre le bâtiment accessible aux personnes à mobilité réduite. Pour financer ces importants travaux, la Fondation du patrimoine et l'Académie des sciences ont lancé une collecte nationale de dons "absolument primordiale" afin de récolter au moins 350.000 euros.

Histoire de la maison Pasteur

Le jeune Louis passe son enfance et son adolescence dans cette ancienne tannerie achetée par ses parents en 1830. Professeur, il y revient passer ses étés, de 1848 à 1894 et accueille là famille, amis et confrères. Bibliothèque, cabinet de travail et laboratoire, conservés en l’état, témoignent de l’activité de recherche de Pasteur à Arbois. Ainsi c’est à Arbois que Louis Pasteur effectue des travaux pour réfuter la génération spontanée, travaille sur la fermentation du jus de raisin, mais aussi s’attaque aux maladies de la vigne. Il y reçoit le jeune Joseph Meister, premier vacciné contre la rage.

La maison est cédée en 1935 par son petit-fils, Louis Pasteur Vallery-Radot - sans héritier, à la Société des Amis de Pasteur ; celle-ci la lègue en 1992 à l’Académie des sciences, qui souhaite en faire un haut lieu du patrimoine scientifique français. Au cœur d’Arbois, «cité de caractère de Bourgogne - Franche-Comté », la maison Pasteur, classée monument historique depuis 1937, a été labélisée « Maison des Illustres » en 2011.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.09
pluie modérée
le 21/06 à 3h00
Vent
3.31 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
95 %