L'Anglais disparu d'un hôpital psychiatrique est revenu de lui-même à Novillars

Publié le 31/08/2014 - 18:09
Mis à jour le 31/08/2014 - 18:09

L'homme de 52 ans, hospitalisé d'office après avoir tué un codétenu en 2011, avait disparu dans la nuit de mercredi à jeudi. La gendarmerie indique qu'il se  serait rendu à l'étranger avant de revenir dans le Doubs.

capture_decran_2014-08-28_a_15.57.45.jpg
L'homme a disparu entre le 27 et le 28 août 2014. DR
PUBLICITÉ

Cet homme souffrant de troubles bipolaires et de schizophrénie a regagné le centre hospitalier par ses propres moyens ce dimanche 31 août à 13h, a indiqué la vice-procureure de Besançon Margaret Parietti. 

Une guichetière le reconnait… 

Il  aurait pris le bus à Belfort pour Besançon. La guichetière l’a reconnu et a prévenu la gendarmerie, qui a laissé l’homme rejoindre le centre hospitalier par ses propres moyens. »Nous avons décidé de le laisser être pris en charge par le personnel médical de l’établissement », a précisé la magistrate, ajoutant qu’il serait »entendu ultérieurement par les enquêteurs de la gendarmerie dans le cadre de l’enquête en cours sur sa disparition« . 

Cet Anglais de 52 ans avait placé sa guitare sous les draps pour faire croire qu’il dormait, avant de disparaître de l’hôpital psychiatrique. Il était, depuis, sous le coup d’un mandat d’arrêt international. E la gendarmerie avait lancé un appel à témoins.  

Le patient était hospitalisé d’office après avoir tué un codétenu en 2011 et d’où il avait disparu dans la nuit de mercredi à jeudi, a-t-on appris de source judiciaire. Il avait été déclaré irresponsable et hospitalisé d’office après avoir tué son codétenu, âgé de 42 ans, avec une presse métallique de 4 kilos, en septembre 2011 à la maison d’arrêt de Bonneville (Haute-Savoie). Il y purgeait une peine de 6 mois de prison ferme pour non-respect d’un suivi sociojudiciaire lié à une condamnation, par la cour d’assises du Doubs en juin 2010, pour le viol de sa compagne. 

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Mercredi 14 août 2019 dernier, aux alentours de Belfort, la gendarmerie s'est fortement mobilisée pour retrouver trois fuyards. Hélicoptère, brigade canine, motos étaient de sortie. Après 2h de recherche, la gendarmerie a finalement interpellé... Un voleur de scooter qui n'avait rien à voir avec l'affaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.76
partiellement nuageux
le 21/08 à 0h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1028.17 hPa
Humidité
94 %

Sondage