L’auteur présumé de menaces contre une mosquée interpellé avec de quoi faire des explosifs

Publié le 15/01/2015 - 08:45
Mis à jour le 15/01/2015 - 08:49

Un homme de 45 ans, soupçonné d'avoir proféré des menaces contre une mosquée près de Belfort a été interpellé en possession de produits chimiques pouvant servir à fabriquer des explosifs, a-t-on appris mercredi 14 janvier de source judiciaire.

01PolicegendarmerieCRS.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Le parquet de Belfort a ouvert une information judiciaire pour « menaces de crime contre des personnes en raison de leur religion » et « détention de substances pouvant entrer dans la fabrication de produits explosifs »« Il y avait des produits qui auraient éventuellement pu servir à produire des explosifs, chez un homme qui a tenu des propos menaçants contre une mosquée, mais il n’y a pas eu de tentative d’attentat », a précisé le parquet de Belfort.

Le suspect a été interpellé lundi à son domicile à Belfort. Dans l’appartement de cet homme de 45 ans, la gendarmerie a découvert une armoire contenant deux détonateurs et des produits chimiques pouvant permettre de fabriquer des produits explosifs ou incendiaires, a confirmé le parquet de Belfort. « Il s’agit de quelqu’un qui se prétend passionné par la chimie et pour l’instant, aucun élément ne permet de dire qu’il avait des projets de violence contre la mosquée de Delle », a ajouté le parquet.

Par ailleurs, si les substances retrouvées auraient permis de fabriquer des explosifs, aucun explosif prêt à être utilisé n’a été retrouvé lors de la perquisition, a-t-on précisé de même source. Le suspect était mercredi en cours de présentation à un juge d’instruction en vue de sa mise en examen, a précisé le parquet, qui a requis son placement en détention provisoire. Il est déjà connu de la justice pour des faits de délinquance.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.04
légère pluie
le 20/05 à 12h00
Vent
3.74 m/s
Pression
1009.41 hPa
Humidité
93 %

Sondage